Mbujimayi : la société civile salue la série d’interventions du député national Ngoyi Kasanji au profit de la population est-kasaïenne à l’Assemblée nationale

0
115

Kinshasa, 5 décembre 2021 (ACP).- Le député national Alphonse Ngoyi Kasanji s’illustre par une représentation valable de ses électeurs du Kasaï Oriental en général et ceux de Mbuji-Mayi en particulier au sein de l’Assemblée nationale et que ses actions philanthropiques destinées à contribuer à la lutte contre la pauvreté auprès de la population est-kasaïenne se passe de tout commentaire », a déclaré dimanche  à l’ACP M. Léon Kabengela du collectif  ‘’Sauvons le Kasaï’’.

Selon ce dernier, cet élu de Mbujimayi qui ne cesse de porter la voix du Kasaï Oriental à l’hémicycle, fait de la problématique cruciale de manque d’eau, d’électricité et d‘infrastructures de base dans sa province ses préoccupations majeures.

Signalons que, pas plus tard que samedi, Josué Tshibwabwa du Mouvement citoyen de lutte pour le changement, intervenant dans une radio émettant à Kinshasa, a fustigé le fait que Ngoyi Kasanji soit le seul député national à se démarquer de ses pères en plaidant régulièrement du haut de la tribune de l’Assemblée nationale pour la province du Kasaï Oriental. Il a cependant souhaité que la dizaine des députés est-kasaïens envoyés à la chambre basse du Parlement fassent autant plutôt que d’abandonner toute leur mission à celui que d’aucuns appellent affectueusement Ngokas.

De son côté, Godelieve Mbwaya, coordonnatrice de l’Asbl ‘’Mbujimayi en avant’’ basée à Kinshasa, a soutenu, au cours de la même intervention radiophonique, que Ngoyi Kasanji milite non seulement pour la gratuité de l’enseignement de base mais aussi et surtout pour la rémunération convenable des enseignants.

Mme Mbwaya a profité de l’occasion pour remercier l’élu de Mbujimayi pour son plaidoyer fait à l’exécutif national en rapport avec la baisse des prix des billets d’avion, lequel plaidoyer a reçu un écho favorable pour tout le peuple congolais.

Notons également que Ngokas fait des pressions pour que la relance de la Minière de Bakwanga devienne effective et s’investit en même temps pour la réouverture de la Bracongo dont les conséquences peuvent affecter l’économie locale.

A tout prendre, Ngokas demeure le porte-étendard du Kasaï oriental.

ACP/C.L/Awa/Lys