Motema Pembe s’éjecte de la course malgré sa victoire face à USGN (1-0) à la C2

0
181

Kinshasa, 05 déc. 2021 (ACP).- Le DC Motema Pembe de la RD Congo s’est éjecté de la course malgré sa victoire aux barrages retour de la Coupe de la Confédération face à l’Union Sportive de la Gendarmerie du Niger (UDGN) par 1-0, dimanche au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa.

Mauvais début pour les Immaculés

Motema Pembe donne le coup d’envoi mais le premier tir vers le but est de l’ailier gauche de l’USGN (3ème), même si la balle est envoyée au-dessus de la transversale. Deux minutes plus tard, les gendarmes nigériens bénéficient de deux corners de gauche à droite mais improductifs. L’USGN s’installe dans le camp de Motema Pembe, recroquevillé derrière et qui a de la peine à asseoir sa marque. Par deux fois, les Immaculés tentent, en vain, pour sortir de l’étreinte adverse.

Le premier essai des vert et blanc kinois est de Joyce Katulondji (16ème), qui rate la première occasion sûre de but, la balle est expédiée, in extremis, au-delà du montant gauche adverse. Alerté par 3 fois sur des opportunités Idéales, le même joueur vers lequel les services sont orientés loupe de façon successive de façon inattendue.

Motema Pembe, très inspiré, renverse la tendance mais reste maladroit à la conclusion.

Par la suite, Karim  Kimvwidi (28ème) est fauché à l’entrée de la surface fatale adverse. Borel Tomandzoto appelé pour l’exécution ne peut inquiéter le gardien nigérien. A la demi-heure de jeu, sur une offensive incisive, les vert et blanc désormais dominateurs poussent à fond, sans trouver la faille idéale.

Un lobe libérateur de Likuta

Avec ce résultat, les Faucons kinois, qui courent encore derrière l’acquis de 0-2 du match aller favorable au club du Niger, subissent une forte pression mentale de laquelle ils doivent se départir. C’est William Likuta Lwezi (52ème), qui, sur un lobe astucieux, envoie le cuir au fond des filets, malgré les efforts d’un défenseur de l’USGN de dégager la balle. L’assistant 1 confirme la validité du but.

Mais, il en faut 3 pour que Daring puisse voir les jours meilleurs.

Sur le terrain, les Immaculés prennent toujours de l’ascendant sur leurs adversaires mais retombent encore dans leurs travers avec une kyrielle des maladresses pendant que l’USGN se complaît à la défensive et s’adonne aux dégagements à l’emporte-pièce.

Pas de 2ème but, pas de tirs au but

Le 2ème but du DC Motema Pembe à même d’éponger le retard du match aller afin d’aller ne fût-ce qu’aux tirs au but est insaisissable pendant que les minutes s’égrènent. Seul en pleine surface de réparation, Jimmy Bayindula Nkongo frappe puissamment à ras-de-sol, mais le gardien de l’USGN se couche et capte net le cuir alors que les quelques Imaniens présents au stade voyaient déjà le cuir dans les filets.

Les clubs nigériens bête-noire des Faucons

Des ratés, il y en aura encore pour les vert et blanc, alors que l’USGN tient le coup sans rompre.

Soudain, sur une frappe puissante de Bayindula, le gardien se détend et renvoie  la balle dans le jeu. Katulondji, qui suivait l’action l’envoie au fond. Mais, l’arbitre ne valide.

Ce sera le score final pour la victoire insuffisante du DC Motema Pembe, éliminé par conséquent au bénéfice de l’USGN. Ce dernier éjecte le club vert et blanc congolais comme l’avait fait l’AS FAN du même pays en 2010 ou encore l’Olympique de Niamey dans les années 80 . ACP/KAZOZO.