Coopération RDC-JAPON: 3158 tonnes de riz, don du Japon réceptionné au ministère du Plan

0
122

Kinshasa, 07 décembre 2021 (ACP).- Le ministre d’Etat en charge du Plan, Christian Mwando Nsimba Kabulo a réceptionné, lundi dans la périphérie de la ville de Kinshasa, 3.158 (trois mille cent cinquante-huit) tonnes de riz d’aide alimentaire du Japon destinées à la vente, afin de constituer les fonds de contrepartie pour le financement des projets de développement socio-économique en RDC, dans le cadre de la coopération bilatérale entre ces deux pays, a appris l’ACP mardi dudit ministère.

« Cette aide rentre dans le cadre de ladite coopération bilatérale signée entre les deux pays en date du 15 octobre 2020 avec l’échange des notes relatives à l’octroi d’une aide financière destinée à l’achat des produits, à titre d’aide alimentaire en faveur de la République Démocratique du Congo », a précisé le ministre d’Etat en charge du Plan lors de la cérémonie de remise officielle dudit don.

La cargaison était arrivée au quai du port de Matadi le vendredi 11 novembre dernier en provenance de Hakata/Japon, à bord du navire M/V GEEN PEARL, soulignant que le déchargement du bateau s’est effectué en 6 jours, soit du 12 au 17 novembre.

« Depuis la reprise de la coopération bilatérale avec le Japon en 2004, plus particulièrement dans le cadre de l’aide alimentaire pour la constitution des fonds de contrepartie, le gouvernement du Japon n’avait ménagé aucun effort pour accroître son volume d’aide en faveur de la RDC, afin d’aider la RDC à éviter la flambée des prix sur le marché», a déclaré le ministre d’Etat Christian Mwando Nsimba Kabulo.

Il a fait remarquer que la pandémie à Covid-19, avec ses effets néfastes sur le commerce international, a fait que le coût de la tonne métrique du riz est passé de 413 USD pour le KR en 2019 à 539 USD pour KR en 2020, soit une augmentation de 30,42% du prix sur le marché mondial.

A cet effet, le ministre d’Etat en charge du Plan a sollicité du gouvernement japonais la révision à la hausse de l’enveloppe à octroyer à la RDC dans le cadre de l’aide alimentaire avenir.

Garantir la sécurité alimentaire en RDC

Pour sa part, l’ambassadeur du Japon en RDC, Minami Hiro a souligné au cours de cette cérémonie officielle de remise du don que celui-ci est constitué de 963 tonnes de riz japonais et de 2195 tonnes de riz thaïlandais destinés à accompagner les actions du gouvernement congolais, en vue de garantir la sécurité alimentaire et améliorer la situation nutritionnelle de sa population.

Il reste persuadé, a-t-il soutenu, que tous les produits du don de l’année fiscale 2020 seront vendus dans un délai convenable afin de constituer un fonds de contrepartie supérieur au montant minimum obligatoire à l’instar de l’année fiscale 2019.

L’ambassadeur du Japon a tenu à préciser que  le Fonds de contrepartie générés depuis la reprise de la coopération d’assistance alimentaire, a contribué à la réalisation de 300 projets de développement socioéconomique ont été réalisés dans divers secteurs et sur tout le territoire pour le bien-être de la population congolaise, cela dans le cadre à renforcer l’amitié entre les deux pays.

Le directeur du secrétariat de fonds de contrepartie, Kukulu John a fait savoir que le ministère du Plan ne vend pas le riz directement à la population, cela passe par les distributeurs agréés qui, à leur tour, vendent à la population à un prix préférentiel conformément aux accords de Don entre le Japon et la RDC. ACP/ZNG/RNL/Thd/MNI/NNG/KAF