Equateur :  » Émancipation et Parité « , deux concepts mal compris par les femmes à Mbandaka

0
133

Mbandaka, 07 décembre 2021 (ACP).-  Depuis l’avènement de ces deux concepts dans le vocabulaire courant, la plupart des femmes de Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, croient être égales aux hommes sur tous les aspects de la vie, en se mettant au pied d’égalité que ces derniers, une situation qui pose souvent problème dans beaucoup des foyers, a constaté l’ACP.

Contactés, quelques habitants de Mbandaka ont indiqué que l’émancipation et la parité ne signifient pas que la femme est totalement égale à l’homme, c’est plutôt la considération selon laquelle la femme qui, jadis fut un objet de procréation, au service de l’homme dans le foyer s’est ouvert au monde en exerçant les mêmes fonctions que l’homme tout en reconnaissant que l’homme a le pouvoir et la suprématie sur elle.

Certaines femmes vont jusqu’au niveau de traiter leurs maris d’inférieurs et irresponsables dans les foyers suite à l’émancipation et la parité, surtout le 08 mars, journée mondiale dédiée à la femme où elles traitent les maris comme des gosses sans tenir compte de leur personnalité et leur valeur.

Un appel pressant est lancé à l’endroit de la division provinciale du genre et famille afin de sensibiliser les femmes pour leur faire comprendre que bien qu’emancipée, la femme est et reste toujours inférieure à l’homme malgré ses diverses capacités et potentialités que l’homme. Cette situation est souvent à la base des séparations dans les foyers, affirme un éducateur à la vie sous l’anonymat. ACP/ZNG/RNL/Thd/MNI/NNG/KAF