Financement millénium challenge (MCC) des USA : la RDC s’engage dans le processus d’éligibilité

0
106

Kinshasa, 7 décembre 2021 (ACP).– Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi et l’ambassadeur  des Etats-Unis d’Amérique  en RDC, Mike Hammer ont passé en revue les efforts fournis par le gouvernement congolais pour répondre aux critères pouvant permettre à la RDC d’accéder au Financement millénium challenge (MCC) des USA, lundi au cours d’une séance de travail à Kinshasa,  a appris l’ACP mardi du ministère des Finances.

Selon la source, le gouvernement congolais a réalisé des avancées au-delà de cinq premiers indicateurs performants réunis en 2021 par de la RDC, à savoir la politique budgétaire, la protection des ressources naturelles, la création des entreprises, le taux d’achèvement de l’éducation primaire des filles.

Elle a également précisé que deux nouveaux indicateurs positifs sont à ajouter dans les efforts du gouvernement congolais, citant la politique commerciale et le respect de l’équilibre du genre dans l’économie nationale.

Le ministre des Finances Nicolas Kazadi,  en tant qu’autorité de tutelle du processus MCC en RDC,  a indiqué que le gouvernement congolais ne ménagera aucun effort pour atteindre au moins 10 indicateurs  avant le mois de novembre 2022 afin d’être classée en ordre utile.

Il  a échangé avec son hôte sur l’aspect de la double stratégie mise en œuvre par le gouvernement consistant, d’une part à entreprendre des réformes pertinentes et d’autre part, à engager un dialogue constructif de communication sur les matières importantes et les progrès réalisés par le gouvernement avec les évaluateurs, sous la direction  du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Le ministre Kazadi a révélé que trois indicateurs s’avèrent indispensables pour la qualification du pays à savoir ; le droit civil, droit politique et le contrôle de la corruption.

Pour ce faire, Nicolas Kazadi a mis en place une cellule qui travaille sur cette question afin d’atteindre les objectifs démontrant ainsi l’importance qu’il accorde au MCC.

L’ambassadeur des États-Unis Mike Hammer a salué les performances enregistrées par la RDC en matière de lutte contre la corruption et de maximisation des recettes domestiques, avant de réaffirmer, à l’occasion, la disponibilité des USA à accompagner la RDC dans les réformes structurelles.

En cas d’adhésion, note la source, la RDC bénéficiera des subventions au titre des dons qui concernent les différents secteurs, avec un accent particulier sur le social, incluant la réhabilitation des infrastructures, la santé, l’éducation, la lutte contre la pauvreté, la croissance économique ainsi que le développement pérenne.

La source soutient que l’adhésion au MCC est conditionnée par une approche transversale consistant à placer le pays dans une position favorable pour renforcer sa coopération privilégiée avec les États-Unis dans plusieurs secteurs pour des investissements durables. ACP/ZNG/RNL/Thd/MNI/NNG/KAF