YMCA-YWCA en attente des conclusions de la commission interministérielle  pour les élections

0
54

Kinshasa, 07 décembre 2021 (ACP).- Le secrétaire  général national et représentant légal suppléant de l’ Association chrétienne des jeunes gens-Association chrétienne féminine (YMCA-YWCA), Batty Mundhu Fetty, a fait savoir mardi, au siège de cette organisation dans la commune de Kalamu, au cours d’un point de presse, l’attente  des conclusions de la commission interministérielle imposables à toutes les tendances avant  la tenue des élections.

Mais, il a déploré  le comportement de quelques mécontents, sous la conduite  du secrétaire général adjoint suspendu,  « Meyi » qui   recourt à l’anarchie afin de s’imposer.

M.Meyi, octogénaire de son état, s’est fait accompagner de quelques agents du parquet de la municipalité susmentionnée et des collaborateurs de Jimmy Matulu, président national suspendu puis mis aux arrêts à cause de la spoliation de plusieurs maisons et espaces de  YMCA-YWCA  pour poser des actes inciviques au siège de l’association le week-end dans la commune de Kalamu.

A cet effet, le conseiller chargé des réfugiés de cette structure, Papy Bosele, et beaucoup d’autres ont condamné cet acte  considéré comme un coup d’Etat.

Il a fait savoir que les membres de l’YMCA-YWCA attendent de la commission interministérielle à laquelle est impliqué le ministère de la Justice, les conclusions imposables à tous  pour   être élus à un quelconque poste au bureau du comité exécutif comme  au comité national. D’où, l’inopportunité de recourir aux pratiques primitives et sauvages de coups d’Etat pour accéder à la gestion de  YMCA-YWCA/RDC.

M.Batty Mundhu Fetty, rappelle-t-on, a été désigné, après le lancement d’un appel d’offres, par plus de la majorité des membres du comité exécutif, à la suite du décès du secrétaire général Paulin Bageya.

ACP/ZNG/RNL/Thd/MNI/NNG