Le Syndicat du développement des travailleurs du Congo plaide pour un traitement décent dans le monde du travail

0
279

Kinshasa, 09 décembre 2021 (ACP).- Le secrétaire général du Syndicat de développement des travailleurs du Congo (SDTC), Théodore Mudikongo a plaidé, jeudi au cours d’un entretien avec l’ACP, auprès des autorités politico-administratives et des mandataires publics que privés pour un traitement décent dans le milieu professionnel à l’attention des travailleurs congolais des secteurs public, privé et indépendant.

Selon M. Mudikongo qui s’exprimait en marge de la Journée internationale de l’abolition de l’esclavage sous toutes ses formes dans le monde du travail, célébrée le 2 décembre de chaque année, le travail rémunérateur constitue le socle du développement d’un pays, malheureusement en RDC, ce concept n’est qu’illusoire ne répondant nullement aux besoins vitaux des travailleurs de ces trois services évoqués.

Pour lui, l’état congolais doit jouer correctement son rôle de régulateur, de protecteur et de pourvoyeur des emplois, conformément aux textes juridiques légaux en la matière de travail, en vue de prendre en compte les conditions sociales des travailleurs et de matérialiser la vision du Chef de l’Etat qui met l’homme au centre de ses actions.

Il a cependant, déploré le fait que certains retraités des différents services de l’administration publique sont abandonnés à leur triste sort, ne bénéficiant guère de leurs indemnités de sortie et d’autres avantages liés à leur statut.

Le secrétaire général du Syndicat de développement des travailleurs du Congo a, par ailleurs, fustigé la violation manifeste des conventions collectives d’entreprises, car certains travailleurs sont employés sans contrat de travail à titre de journalier au-delà du délai légal fixé par la loi y relative et l’anarchie observée dans le chef des employeurs expatriés qui appliquent la sous-traitance sans tenir compte de la loi relative au partenariat public et privé et d’autres textes légaux. ACP/ZNG/MNI/SGB/TKM/MMC