Les conseillers de la République revisitent le PNSD pour une création des richesses en RDC

0
141

Kinshasa, 09 décembre 2021(ACP).- Le vice- ministre du Plan, Crispin Mbadu a, au nom du gouvernement, appelé les conseillers de la République à produire une feuille de route assortie des projets prioritaires ciblés, en vue de la création des richesses en République démocratique du Congo (RDC).

Il a lancé cet appel mercredi à Kinshasa, au cours d’un atelier de formulation d’un avis sur l’accélération des impacts du Programme national stratégique de développement (PNSD).

Organisé par le Conseil économique et social avec l’appui technique et financier de la Banque africaine de développement (BAD), les travaux de cet atelier ont pour objet de produire des avis d’opérationnalisation des piliers créateurs des richesses afin d’orienter les efforts et des investissements sur des secteurs leviers de croissance inclusive pouvant réduire sensiblement et rapidement la pauvreté en République démocratique du Congo.

Le vice- ministre du Plan, Crispin Mbadu  a, à cet effet, revenu sur l’historique et les objectifs de ce programme, rappelant que le PNSD  était adopté en 2019 à l’issue de l’alternance politique, perturbée en mars 2020 par la survenance de la pandémie de la covid-19.

C’est dans ce cadre que le gouvernement avait élaboré un Programme multisectoriel d’urgence d’atténuation des impacts du Covid-19 (PMUAIC), révisant ainsi à la baisse ses ambitions initiales définies dans le Programme national stratégique de développement (PNSD).

Crispin Mbadu a reconnu que la reprise de l’activité économique dans le monde présage les bonnes perspectives au niveau international, régional et national et redonne à ce jour l’espoir au gouvernement congolais pour le retour à la trajectoire du sentier de développement.

Tenant compte des enjeux de l’heure et de la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo consistant à vaincre la pauvreté en RDC, Crispin Mbadu, a exhorté les conseillers de la République à capitaliser les travaux de ré visitation du PNSD   amorcés par le ministère du Plan dans sa partie opérationnelle pour la revue du PMUAIC et d’autres études de finalisation.

Le président du Conseil économique et social, Jean-Pierre Kiwakana a, pour sa part, salué la tenue de cet atelier qui permet aux conseillers de la République de formuler des propositions concrètes sur le PNSD qu’ils soumettront au gouvernement, en vue de mettre fin à un cycle infernal d’une planification discontinue et inopérante des programmes élaborés en RDC.

Le but recherché par le Conseil économique et social est de lever l’hypothèque de la pauvreté qui pèse sur plus de 70% de la population, en dénouant tant soit peu, le paradoxe congolais d’être l’un des pays les plus riches au monde abritant une population la plus pauvre de la planète, a dit M. Kiwakana.

Ces assises ont connu la participation du conseiller spécial du Chef de l’Etat, en matière de la lutte contre la pauvreté qui, en se basant sur le Programme Présidentiel accéléré de Lutte contre la Pauvreté (PPA- LCP), lancé en 2020 par le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour l’amélioration du social des congolais, a émis le vœu de voir le PNSD être revisité en s’adaptant aux réalités du pays. ACP/ZNG/MNI/SGB/TKM/MMC