La CCI-RDC invite les hommes d’affaires congolais à œuvrer pour la croissance économique du pays

0
220

Kinshasa, 15 décembre 2021 (ACP).- Le président du Comité de gestion de la Chambre de Commerce Internationale de la République démocratique du Congo (CCI -RDC), Willy Kasanda wa Lunda, a appelé les hommes d’affaires de la RDC à investir dans leur pays afin de promouvoir sa croissance économique, au cours d’un entretien exclusif accordé mercredi, à l’ACP.

«Tous les filles et fils du pays disposant des moyens ou des idées doivent apporter leurs pierres à la construction d’une économie forte afin de contribuer au bien-être de la population et au développement de l’entité », a-t-il conseillé, soutenant que la croissance économique d’un pays ne doit pas être l’apanage du Chef de l’État ou du Gouvernement.

Willy Kasanda wa Lunda a cependant, reconnu le rôle prépondérant des institutions de la République dans cette quête, notamment le pouvoir législatif et le Président de la République, qui promulgue ces lois conformément à la vision de sa politique économique, ainsi que le pouvoir exécutif.

Il a fait savoir, parlant du rôle que devrait jouer la Chambre de commerce internationale de la RDC, que celle-ci, en tant qu’organisation d’utilité publique chargée de représenter les intérêts des entreprises congolaises et étrangères, a pour mission d’accompagner, informer et conseiller ces dernières à toutes les étapes de leur développement.

Plusieurs objectifs sont assignés à la CCI-RDC, notamment promouvoir, faciliter et développer les relations commerciales et d’affaires de ses affiliés entre eux, d’une part, et entre les entreprises congolaises et celles autres pays du monde,  d’autre part.

A cet effet, la CCI-RDC apporte son soutien à la croissance et le développement des entreprises commerciales, agricoles et artisanales ainsi qu’au recyclage et la formation de ses membres. Elle cherche des financements pour ses membres en difficulté, surveille la gestion et l’utilisation des moyens, encourage et sensibilise les sociétés étrangères à se délocaliser et s’implanter en RDC etc.

Un ambassadeur économique pour le développement du pays

Selon Willy Kasanda wa Lunda, la CCI-RDC se veut être l’ambassadeur économique de la RDC, à travers le monde, pour apporter des capitaux frais au pays.

Elle collabore avec les missions diplomatiques congolaises pour le soutien du programme gouvernemental en matière de commerce extérieur. « Nous collaborons avec des missions diplomatiques congolaises afin de dénicher des vrais investisseurs dans des domaines bien précis et leur faciliter la création des centres culturels dans leurs juridictions respectives dans le but de promouvoir la culture congolaise dans son ensemble, et pour bien véhiculer et vendre l’image du Grand Congo ».

Le président du Comité de gestion de la CCI-RDC a encouragé les patronats étrangers à investir massivement dans la construction, modernisation des infrastructures hôtelières, routières, aéroportuaires, sanitaires et des logements sociaux.

«Le traité OHADA que la RDC a ratifié ainsi que les lois du pays constituent une assurance de la sécurité de leurs investissements et de la franche collaboration avec leurs partenaires locaux et le gouvernement », a-t-il rassuré.

Grâce à son réseau, la CCI-RDC, sous la direction de MM.  On Kheng Hak et Willy Kasanda wa Lunda, va s’étendre dans les 26 provinces de la RDC. Elle est implanté à l’étranger notamment en Afrique (Bénin, Congo Brazzaville, Angola et Afrique du Sud), en Asie (Thaïlande, Malaisie, Japon, Singapour), en Amérique (Brésil, Argentine, Cuba, USA, et Costa-Rica) ainsi qu’en Europe (France, Allemagne, Belgique et Espagne). Et très bientôt, elle sera installée déjà en Chine dans la province de Fujian, plus précisément à Fuzhou. ACP/