Ituri : Quarante (40) acteurs du secteur judiciaire, sécuritaire et de la société édifiés sur les techniques d’investigation des enquêtes dans la lutte contre la traite de personnes

0
149

Bunia, 16 décembre 2021 (ACP).- Quarante(40) acteurs de première ligne issus du secteur judiciaire, sécuritaire et de la société civile ont été édifiés sur les techniques d’investigation des enquêtes dans la lutte contre la traite de personnes dans un atelier de formation organisé par l’Agence pour la prévention et la lutte contre la traite de personnes(APLTP), a constaté jeudi l’ACP.

Au cours de ces assises de deux(2) jours les participants vont également être éclairés sur les indicateurs de traite de personnes afin qu’ils soient en même de constituer les dossiers pour envoyer à la justice aux fins de sanctionner sévèrement les auteurs de ce fléau.

La traire de personnes est un phénomène nouveau de l’esclavage moderne qui regorge en son sein plusieurs formes d’infractions entre autres ; le proxénétisme, le travail forcé, mariage forcé, mendicité forcée, le trafic d’organes.

Le présent atelier de formation s’inscrit dans le cadre de la mission de l’APLTP celle de lutter contre ce phénomène criminel transnational conformément au vœu du président de la République, Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Y prennent part les OPJ, les délégués de la Direction générale de migration (DGM), l’agence nationale de renseignements (ANR), les inspecteurs du travail, les assistants sociaux, les avocats, les acteurs des ONG, renseigne-t-on.  ACP/Zng/NKV/TKM