Le Premier ministre Sama Lukonde remet le prix d’excellence aux 15 meilleurs lauréats de l’ENFEP

0
303

Kinshasa, 16 décembre 2021 (ACP). – Le Premier ministre Jean- Michel Sama Lukonde a procédé à la remise du prix d’excellence aux quinze meilleurs apprenants sur les 72 lauréats qui se sont distingués à l’examen national de fin d’études professionnelles (ENFEP), au cours de la cérémonie de remise des certificats d’aptitude professionnelle, organisée, jeudi à Kinshasa par le ministère de la Formation professionnelle et métiers (FPM), à laquelle ont pris part plusieurs membres du gouvernement.

Le Premier ministre a, dans son allocution de circonstance,  salué la ministre de la FPM, Antoinette Kipulu qui milite pour la matérialisation du développement de la classe moyenne en RDC.

Pour le Premier ministre, ceci montre l’effectivité de la mise en œuvre de la vision du Chef de l’Etat,  qui ne ménage aucun effort pour mettre l’homme au centre de l’action du gouvernement et pour faire de la promotion du capital humain, une grande cause nationale à travers la Formation professionnelle.

Jean-Michel Sama Lukonde a aussi félicité les lauréats pour leur participation à l’ENFEP, avant de rassurer qu’à ce stade, il est prévu des matériels essentiels pour leur permettre de démarrer des micro-entreprises à l’avenir, et aider le gouvernement à combattre la pauvreté et à réduire le taux de chômage.

Pour la ministre de la Formation professionnelle et métiers, Antoinette Kipulu Kabenga, cette journée restera gravée dans l’histoire du pays en général et de la FPM en particulier.

Elle marque, a-t-elle dit, le couronnement d’un long processus de son initiative depuis son arrivée à la tête de cette institution qui œuvre pour une main d’œuvre qualifiée et nécessaire pour la création d’une classe moyenne, prônée par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Pour que l’organisation de ces épreuves se pérennise et la FPM s’impose comme guichet unique de la certification et de la qualification professionnelle en RDC, Mme le ministre de la Formation professionnelle et métiers, invite l’ensemble de la communauté à travailler main dans la main afin de relever les défis auxquels est confronté ce ministère.

Il s’agit notamment du manque d’infrastructures et équipements adaptés aux différentes formations envisagées, de programmes de formation agréés et de descripteur des compétences et de l’implantation des Centres de formation professionnelle d’excellence, ainsi que des ressources à travers tout le territoire national.

Saluant la tenue de cette première édition de l’ENFEP,  Antoinette Kipulu Kabenga estime que cette manière de faire, va permettre de résorber des dysfonctionnements majeurs constatés notamment dans la décision finale de certification de la Formation professionnelle, où existent beaucoup d’interférences.

Elle a salué la vision du Chef de l’Etat dans le domaine de la formation professionnelle, avant de remercier les acteurs qui ont contribué à l’organisation de l’ENFEP.

Les certificats d’aptitude professionnelle remis aux lauréats sont sécurisés par un code QR qui limite l’accès aux renseignements contenus dans le certificat PVC qu’au seul détenteur.

« Cette première édition porte le nom de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo », rappelle- t- on.  ACP/Lys