Échanges entre l’ACOFEPE et les femmes journalistes autour de leur importance au sein des rédactions

0
213

Kinshasa, 17 décembre 2021 (ACP).- La présidente de l’Association Congolaise des Femmes journalistes de la Presse écrite (ACOFEPE), Grâce Ngyke, a, dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Renforcement des radios rurales pour une information impartiale », échangé jeudi avec les femmes journalistes des différentes rédactions de la ville de Mbuji-Mayi, au Kasaï-Oriental, autour de leur importance au sein des rédactions.

Selon Mme Ngyke, ces chevalières de la plume ont été formées en coaching in-sutu qui est l’une des activités du projet « SIDA », se retrouvant dans leur programme de monitoring ayant pour objectif d’évaluer la place qu’occupe les femmes journalistes dans la presse écrite et en numérique ainsi que  mesurer le niveau d’amélioration de l’écriture journalistique tant sur papier que sur la toile.

« Il est aussi question de se rassurer du degré d’appropriation des concepts genre et Leadership féminin dans les rédactions par ces femmes professionnelles de média », a-t-elle souligné.

Pour ces femmes de presse, l’ACOFEPE doit mener un plaidoyer auprès des responsables de presse de Mbuji-Mayi pour une reconnaissance du pouvoir de la femme au sein des rédactions, avant de déplorer une certaine discrimination dans le rendement du travail de la femme journaliste.

Réalisé grâce à l’appui technique de l’ONG Internews, ce projet vise également à former plusieurs autres femmes journalistes des différentes rédactions de cette entité administrative.

Ces femmes journalistes de la province du Kasaï-Oriental avaient bénéficié du 15 au 17 novembre dernier à Mbuji-Mayi, d’une formation sur le renforcement des capacités en Leadership féminin dans les médias, conclu la source. ACP/Rn/Cfm/SGB/TKM/MMC