Blessing humilie Sanga Balende (3-1) dimanche à la LINAFOOT

0
176

Kinshasa, 19 déc. 2021 (ACP).- Blessing FC de Kolwezi a humilié Sa Majesté Sanga Balende de Mbuji-Mayi par 3-1, dimanchee au stade des Martyrs de la Pentecôte, en match de la 11ème journée du 27ème championnat de la L iigue nationale de football (LINAFOOT).

Blessing qui a livré son tout premier match de la saison à Kinshasa, a ouvert la marque par Sam Samangwa (19ème). Ce but a excité et réveille l’instinct offensif de Sanga Balende qui a enchaîné de nombreuses occasions nettes de but dans la surface fatale adverse mais toutes non conclues en raison de la maladresse de ses attaquants.

Les « Banjelu ne basantu » de Mbuji-Mayi ont payé cash ces nombreux ratés qui ont vu Blessing reprendre du poils de la bête en doublant la mise par l’entremise de Kapongo Ilunga (45ème).

La furia écrasante de Blessing

Dans sa furia offensive, Blessing a asséné à Sanga Balende un 3ème coup de massue par le même Kapongo Ilunga (46ème) qui a battu le Camerounais, Haschou Kerrido, le portier rouge et or du Kasaï oriental et signé son doublé personnel pour le 3-0 du club de Kolwezi.

Avec ce résultat, en attendant la fin de la rencontre, l’on peut dire que Blessing a bien humilié Sanga Balende, réputé comme étant l’un des cadors de la compétition. D’ailleurs, n’eussent été certains ratés du même Kapongo, l’addition aurait été portée à 5 ou 6-0. Ce qui confirmerait le bel exploit des poulains de l’entraîneur Yves Diba Ilunga.

Malgré cette noyade, Sanga Balende doit aussi son salut à son gardien qui, à plusieurs reprises, annihila les assauts meurtriers adverses. Le nombre de buts encaissés n’ont enlevé en rien ses grandes qualités du dernier rempart.

Néanmoins, loin de capituler, Sanga Balende puise dans ses dernières énergies et réussit la réduction du score sur une frappe puissante de Bukasa Bukasa (84ème) qui fusilla à bout portant le gardien Arma Latoleya de Blessing.

Ce but sera le dernier de la partie qui se termina sur la victoire  de Blessing par 3-1. ACP/ KAZOZO