LINAFOOT : Bosco Mwehu se retrempe dans l’ambiance du stade des Martyrs de la Pentecôte

0
285

Kinshasa, 20 décembre 2021 (ACP).- Le président de la Commission de gestion de la Ligue nationale de football (LINFOOT), Bosco Mwehu Kofela, s’est retrempé, dimanche au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa, dans l’ambiance d’un match du 27ème championnat national.

Six mois après sa suspension par la Fédération congolaise de football association (FECOFA), le 15 juin 2021 sur le dossier du joueur Zao Matutala de l’AS V.Club, Bosco Mwehu qui a repris du service et  recouvré la plénitude de ses fonctions, a vécu les péripéties de la victoire du FC MK de Kinshasa face au TP Mazembe de Kasangulu, au Kongo central (2-0), en Ligue 2 et celles de Blessing de Kolwezi, dans la province du Lwalaba, face à SM Sanga Balende de Mbuji-Mayi, au Kasaï oriental (3-1), en Ligue 1.

Le président réhabilité de la LINAFOOT était à la tribune entouré de Jacot Booto et Zaza Kandu, deux membres du comité de gestion. Il a été gratifié à cette occasion des compliments de certains sportifs présents à la tribune en le félicitant de sa réhabilitation. Mais, Bosco Mwehu n’a pas fait la moindre déclaration à cette occasion.

Le président Bosco Mwehu a été frappé d’une double sanction en rapport avec le litige entre l’AS V.Club de Kinshasa et le CS Don Bosco de Lubumbashi autour du joueur  Zao Matutala et pour lequel le club vert et noir de la capitale avait écopé de 3 forfaits et celui du match remporté par Dauphin Noir de Goma face au TP Mazembe de Lubumbashi (2-0) et qui avait vu le club de la ville volcanique perdre ledit match sur tapis vert  pour une dette  vis-à-vis de l’entité organisatrice. Cela en dépit de l’aval que cette dernière lui avait octroyé moyennant une décharge relative à l’acompte réceptionné par Eugène Kabongo Ngoy en sa qualité de délégué de la LINAFOOT.

La FECOFA, à travers sa commission ad hoc mise en place pour statuer sur ce différend, ne s’était pas empêchée de taxer Bosco Mwehu de légèreté dans le traitement dudit dossier en première instance à la LINAFOOT.

Sur le dossier Matutala, Bosco Mwehu, qui avait déculpabilisé V.Club, était alors lavé de toute charge dès lors que le Tribunal arbitral du sport a donné gain cause au team vert et noir de Kinshasa.

Pour ce qui est du litige entre l’AS Dauphin Noir et le TP Mazembe, Bosco Mwehu a purgé  entièrement sa peine au mercredi 15 décembre dernier.

Le lendemain, le jeudi 16 du même mois, dépouillé de toute sanction mis hors course à la suite de sa suspension, a repris du service à la LINAFOOT et devra rester en poste jusqu’à la prochaine assemblée générale extraordinaire élective de cette instance. Seul l’avenir dira si le revenant sera candidat ou pas pour un mandat tant à la LINAFOOT qu’à la FECOFA.

ACP/Kayu/RNL/OB/JFM/SGB/MMC