Sud Kivu-Uvira: remise des équipements de bureau à la mairie d’Uvira

0
385

Uvira, 23 décembre 2021 (ACP).- Le maire adjoint de la ville d’Uvira, Kifara Kapenda kik’y, a réceptionné jeudi, un lot des équipements de bureau dotés par le service urbain de l’environnement par l’Agence belge de développement (enabel.be) à travers son projet LATAWAMA, a constaté jeudi l’ACP.

L’autorité urbaine a remercié le donateur qui, selon lui, ne cesse d’appuyer la ville d’Uvira en l’attrubuant les équipements qui la facilitera de bien fonctionner.

Au total sept tables de bureau avec deux tiroirs, sept chaises de bureau tournante avec housse en tissus nylon, trois armoires de bureau avec tiroirs étagères à deux portes et 10 chaises pour visiteurs ont été remis.

Le chargé d’intervention WASH d’Enabel, Prudence Ndayizamba, a révélé que ce don s’inscrit dans le cadre d’appui à la ville d’Uvira en gestion des déchets solides et liquides polluants le lac Tanganyika.

Il a en outre souligné que cette donation est actée pour financement en référence au mémorandum d’entente entre les deux parties et l’autorité de lac Tanganyika (ALT), avant de souligner que ce projet est financé par l’Union Européenne (UE) à travers son partenaire principal qui est l’ALT et intervient dans 4 pays autour du Tanganyika, notamment la RDC, la Tanzanie, le Burundi et la Zambie; et bientôt au Rwanda car ce dernier est traversé par la rivière Ruzizi qui derverse ses aux dans le lac Tanganyika.

Ndayizamba a par ailleurs annoncé qu’au premier trimestre de l’année 2022, le projet LATAWAMA dotera au service urbain de l’environnement une jeep et autres outils nécessaires qui le facilitera à la récolte et transport des déchets.

Il a fait savoir que la mairie l’a promis de mettre à leur disposition un site de dépotoir dont ce projet va contribuer à son aménagement pour faciliter la gestion des déchets solides au niveau de la ville.

Prudence Ndayizamba a laissé entendre que ce projet intervient aussi dans la gestion des déchets bio-médicaux au niveau de l’hôpital général de référence d’Uvira et un incinérateur moderne y sera installé et un bâtiment de conservation des déchets avant incinération y sera érigé.

Au niveau de la prison centrale d’Uvira, il a indiqué que le projet LATAWAMA facilite l’assainissement complémentaire pour l’évaluation des déchets liquides dans ce milieu carcéral.

Il a enfin rappelé qu’au niveau d’Uvira, ce projet a déjà réhabilité et équipé en mobiliers, le centre de recherche en hydro-biologie (CRH) et actuellement il fait des études photovoltaïques pour apporter la solution au coupure du courant électrique qui se fait souvent observé dans la ville d’Uvira.  ACP/ZNG/RNL/NKV/MNI/TKM/SGB/MMC/NMM