Les mesures appliquées pour prévenir le coronavirus sont adaptées pour la grippe, selon le vice-ministre honoraire Ferdinand Ntua

0
224

Kinshasa, 25 décembre 2021 (ACP).- Les mesures appliquées pour prévenir le coronavirus sont adaptées pour la grippe, a affirmé le vice-ministre honoraire de la Santé publique, le pharmacien directeur de laboratoire Safi Pharma, Ferdinand Ntua, au cours d’un entretien samedi avec l’ACP.

« Les mesures appliquées pour prévenir le coronavirus sont adaptées pour la grippe, notamment le port de masque, le lavage des mains et ne pas se saluer avec les mains », a souligné le pharmacien Ferdinand Ntua, avant de dire que la grippe est une affection causée par un virus.

Il a fait savoir que la grippe commence toujours en Chine, faisant remarquer qu’elle se propage avec le flux migratoire.

« Depuis plus de 20 ans, j’organise des conférences dans tous les hôpitaux de Kinshasa où je parle toujours de la grippe saisonnière », a-t-il dit, précisant que pendant la saison sèche (aux mois de mai, juin et juillet) et la saison de pluie (octobre, novembre, décembre, janvier, février et mars), il y a beaucoup de cas de grippe suite au changement des saisons.

Selon lui, les symptômes les plus fréquents de la grippe sont la toux, le rhume, la fièvre, les éternuements et la courbature, insistant que la grippe est une maladie qui se transmet par les voies respiratoires (le nez, la bouche), exactement comme le coronavirus.

« Il n’y a pas de différence fondamentale sur le plan symptomatologique entre la grippe et le coronavirus. La grippe et le coronavirus ont les mêmes signes », a affirmé le pharmacien Ntua, soulignant que le coronavirus a plus de complications respiratoires brutales et mortelles.

Il a conclu que la grippe rend vulnérables les personnes âgées, de plus de 65 ans, y compris les petits enfants, de moins de 5 ans. ACP/Rnl/Cfm/Mnn