Derniers hommages au secrétaire général à l’ESU, Wivine Yenga Wassako

0
191

Kinshasa, 26 décembre 2021 (ACP).- La communauté universitaire et la famille biologique ont rendu vendredi, devant la morgue de la Clinique Ngaliema à Kinshasa, leurs derniers hommages au secrétaire général à l’Enseignement supérieur et université (ESU), Wivine Yenga Wassako, décédé le 17 décembre 2021 d’une courte maladie à Kinshasa à l’âge de 68 ans.

Des cadres et agents de l’administration centrale de l’ESU, des représentants des établissements de l’ESU et des membres de famille, ont salué les qualités morales, managériales et intellectuelles ainsi que des nombreux services rendus par l’illustre disparue à l’administration de l’ESU et à la nation tout entière.

Née à Bomba dans la province de la Mongala (ex .Equateur), la défunte Wivine Yenga, a fait les études primaires à Saint Paul des filles et les études secondaires et les humanités, au Lycée Motema Mpiko à Kinshasa où elle a obtenu son diplôme d’Etat en 1973.

Elle a poursuivi ses études à l’Institut supérieur pédagogique (ISP)/Gombe) où elle a obtenu, un diplôme de graduat en anglais et cultures africaines en 1976.

Plus tard, elle a abordé les études de deuxième cycle de 2012-2014 à l’ISP/Gombe en décrochant une licence  en pédagogie appliquée, option : anglais.

Enseignante des cours des religions et d’anglais pendant plusieurs années, Wivine Yenga Wassako, a été engagée en 1983 à l’administration de l’ESU comme agent de l’Etat à la Direction des services académiques en gravitant tous les échelons jusqu’à occuper le poste de secrétaire général à l’ESU de 2017 à 2021.

UCC-DON AKAM apprécie les initiatives de Mme Wivine Yenga

Le recteur de l’Université chrétienne catholique Don Akam(UCC-DON AKAM), le Pr Henry-Paul Mboyo Kund’owuya qui a présenté les compassions de l’université à cette mort. Il a apprécié la qualité des initiatives menées par Mme Wivine Yenga .

Elle a mené beaucoup d’initiatives au moment où elle était directrice de l’enseignement supérieur privé et première femme à accéder à ce poste.

Parmi ces initiatives, il a cité la mise en œuvre des Commissions d’agrément des établissements privés de l‘ESU et    d’homologation des grades statutaires de personnel académiques des établissements privés de l’ESU ainsi que la mise en place du Système d’authentification des titres académiques, de rénovation de fiche de contrôle de scolarité des finalistes des établissements de l’ESU, de Registre de courrier électronique(RECO) et de nouveau barème des services centraux du secrétariat général de l’ESU.

Selon les témoignages de certains de ses collaborateurs, Wivine Yenga a été une animatrice des journées pédagogiques qu’elle avait instaurées au sein de cette administration centrale en vue de renforcer les capacités des agents. L’illustre disparue a été aussi l’initiatrice du site Internet du ministère de l’ESU.

Elle a été experte et membre dans plusieurs organisations nationales, régionales et internationales. ACP/