Le Président Félix Tshisekedi rassure de la reprise des travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Katende

0
198

Kananga, 03 janvier 2022 (ACP ).-Le Président de République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a rassuré de la reprise des travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Katende sur la rivière Lulua, dans le territoire de Dibaya, au Kasaï Central, au cours de la visite effectuée dimanche sur le chantier de cette future infrastructure énergétique.

Cette visite s’est inscrite dans le cadre de la tournée du Président Félix Tshisekedi dans l’espace du grand Kasaï.

Le Chef de l’Etat s’est entretenu avec son envoyé spécial Rémy Kanku à propos de ce chantier avant de visiter les différentes parties du site, à savoir : le barrage, l’entrepôt de matériel ainsi que les engins à l’arrêt depuis trop longtemps.

M. Rémy Kanku a fourni des explications au chef de l’État sur l’évolution du chantier de construction du barrage dont les travaux sont exécutés à 65%.

Il a suivi également avec un intérêt particulier les explications lui fournies à cette occasion par des experts indiens sur l’évolution des travaux de génie civil déjà exécutés ainsi que des difficultés rencontrées sur le terrain.

Le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a manifesté l’importance de l’érection de cette centrale hydroélectrique capable de fournir 64 Mw pour le Grand Kasaï au regard des matériels déployés et ceux en cours de réception

Il a exprimé sa volonté appuyée de mettre tout en oeuvre pour doter la région de centre de la RDC d’une énergie électrique stable et permanente.

Avant son départ, le Chef de l’État a échangé avec les chefs coutumiers et la population venue lui remettre un mémo contenant leurs doléances.

Le barrage de Katende est une centrale hydroélectrique de 64 mégawatts, située sur la rive droite de la rivière Lulua, un sous-affluent du fleuve Congo.

Les travaux de construction de ce barrage ont été relancés depuis 10 mois. Et ce, après un long moment d’arrêt des activités en raison de l’insécurité et de pillage des matériels à cause des troubles liés au phénomène « Kamwina  sapu » qui avait comme épicentre le territoire de Dibaya où se trouve le site.

Le gouvernement central a financé la reprise d’acheminent des matériels bloqués dans les installations de la SNCC à Lubumbashi pour leur transport sur le site via la gare ferroviaire de Tshimbulu, rappelle -t-on.

La volonté du Président de doter cette province d’une source d’énergie électrique conséquente a permis la relance des travaux qui avancent à un bon rythme désormais. ACP/RNL/JFM/SGB/MMC