Le chef du Gouvernement s’imprègne du bon déroulement des travaux de modernisation de l’hôpital ex Mama Yemo

0
219

Kinshasa, 13 janvier 2022 (ACP).-  Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a visité,  jeudi, l’Hôpital général de référence de Kinshasa (HGRK) ex Mama Yemo, pour s’assurer du bon déroulement des travaux de construction et de modernisation de cette importante infrastructure hospitalière du pays.

Accompagné du ministre de la Santé, du médecin directeur général de l’hôpital, de quelques membres du cabinet de la Primature, des experts du Bureau central de coordination (BCECO) et des équipes des prestataires recrutés pour l’exécution de ces travaux, le chef du Gouvernement s’est réjoui de l’évolution des travaux qui s’inscrivent dans la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« Nous sommes venus voir l’évolution d’un projet qui a débuté sous l’impulsion du Président de la République dans la droite ligne de la vision « Le peuple d’abord », a-t-il dit.

Par rapport à la couverture santé universelle, Jean-Michel Sama Lukonde a soutenu que le Président de la République tient à voir les grands patrimoines publics être réhabilités. « Nous sommes heureux de constater que la première phase a bien débuté depuis deux mois et demi… Nous partons mais nous reviendrons pour nous assurer de l’aboutissent desdits travaux », a-t-il rassuré.

Quatre bâtiments en construction sur ce site, qui seront livrés dans 20 mois, abriteront plusieurs services, notamment les consultations des malades, la chirurgie, la médecine interne, l’imagerie médicale à résonnance magnétique et la radiologie, les bureaux administratifs, une morgue moderne ainsi que les services techniques.

Les travaux sont entièrement financés par le Gouvernement de la République qui a déjà mis des moyens pour que tout évolue sans ambages.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de rénovation des structures sanitaires de la RDC. Il est à ce jour à sa première phase qui consiste en la construction des nouveaux bâtiments modernes et la rénovation ou la réhabilitation du pavillon 13, vieux de 112 ans.

Le ministère de la Santé est le maître d’ouvrage, tandis que le Bureau central de coordination (BCECO) est maître d’ouvrage délégué.

ACP/Lys