Les Présidents Félix Tshisekedi et Cyril Ramaphosa engagés à renforcer la coopération entre la RDC et la RSA

0
127

Kinshasa, 13 janvier  2022 (ACP).- Le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et son homologue sud-africain Cyril Ramaphosa ont pris l’engagement de renforcer la coopération entre Kinshasa et Pretoria dans les domaines politique, économique, sécuritaire et de promotion des investissements, au cours d’un entretien en marge des travaux du 42ème  sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) tenue mercredi, à Lilongwe, au Malawi.

L’Afrique du Sud et la RDC, rappelle-t-on, ont signé en 2004, un accord bilatéral basé sur la coopération politique, économique et technique, dans lequel le pays de Nelson Mandela s’est engagé à contribuer au maintien de la paix et de la sécurité dans la région.

Le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a eu aussi un entretien en aparté, avec le Président zambien, Hakainde Hichilema. Les deux Présidents ont évoqué le renforcement de la coopération bilatérale entre la Zambie et la République Démocratique du Congo.

En novembre dernier, les Chefs de l’Etat congolais et zambiens avaient, à l’issue d’un tête-à-tête à Kinshasa, réaffirmé la nécessité de mettre en commun des énergies et des moyens pour la construction des infrastructures routières pour le bien des peuples des deux pays.

A cette occasion, le Président Hakainde Hichilema avait plaidé en faveur de l’accroissement des économies des deux pays, de sorte à générer des opportunités d’emplois au bénéfice des jeunes et des femmes.

Evaluation de la mission de la SADC au Mozambique

Le 42ème sommet extraordinaire de la SADC, présidé par Dr Lazarus Mc Carthy Chakwera, Président de la République du Malawi, en sa qualité de Président de la SADC, a statué sur la mission de la SADC au Mozambique pour la restauration de la paix et la stabilité dans ce pays, précisément dans la province du Cabo Delgado.

Les participants à ce Sommet ont félicité les États membres qui ont fourni du personnel, du matériel et des ressources financières ainsi que des nouvelles promesses de contributions afin de soutenir le déploiement de la Mission de la SADC au Mozambique. Ils ont salué leur engagement à restaurer la paix et la sécurité dans la région, en particulier le sacrifice auquel ils ont consenti alors que la COVID-19 affecte grandement l’économie.

Les participants ont félicité aussi la Région SADC pour son dévouement à la paix et à la sécurité, et pour avoir utilisé ses propres ressources en vue de combattre le terrorisme à Cabo Delgado.

Ils ont approuvé le Cadre régissant le soutien accordé à la République du Mozambique dans la lutte contre le terrorisme.

Ce Cadre énonce les actions à mener en vue de consolider la paix et la sécurité, d’étayer la relance socio-économique dans la province de Cabo Delgado. Aussi, il prolonge le mandat de la mission de la SADC en tenant compte des implications budgétaires connexes.

Quatre Présidents, à savoir : Félix Tshisekedi de la RDC, Dr Lazarus McCarthy Chakwera du Malawi, Filipe Jacinto Nyusi du Mozambique, Matamela Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud et Hakainde Hichilema de la Zambie ont pris part à ce sommet.

Le Botswana, la Namibie, la Tanzanie et le Zimbabwe ont été représentés par leurs vice-présidents respectifs.

Tandis que l’Eswatini a été représenté par son Premier ministre,   le Lesotho et l’Angola par leurs ministres, l’Ile Maurice et les Seychelles par leurs ambassadeurs accrédités en Afrique du Sud et à la SADC.

ACP/Lys