Vient de paraître l’ouvrage intitulé « La représentation de la maladie et la médecine traditionnelle chez les Leele de la RDC »

0
58

Kikwit,  14 janvier 2022  (ACP).- L’ouvrage intitulé « La représentation de la maladie et la médecine traditionnelle chez les Leele de la RDC » du Pr Edmond Mayambo Mayobo de l’ISP/Kikwit, vient de paraître aux éditions « Madose », dans la province de Lomami, ville de Mwene Ditu en décembre 2021, a appris, mercredi, l’ACP de l’auteur de l’ouvrage.

Selon le Pr Faustin Musway Dudu de l’ISP/Kikwit qui a préfacé cet ouvrage de 124 pages, divisé en 8 chapitres, l’auteur dudit livre est considéré comme un vaillant au regard des services louables rendus à la nation congolaise tant sur le plan de la défense de son terroir Leele et Bantu que sur le plan scientifique et historique de la société congolaise.

Pour lui, le Pr. Maswayi illustre dans cette œuvre les maladies constatées chez les Leele, communément appelés « Bashilele », peuples habitant la province de Kasaï et une partie du Kwilu. Il énumère également leurs causes, ainsi que les différents mécanismes thérapeutiques dans cette société traditionnelle.

Il n’écarte pas, à cet effet, la santé et la médecine moderne, car « Les objets tirés de la nature, à savoir les arbres, leurs feuilles, racines et écorces, les végétales tirées des eaux, des oiseaux, des raviers, certains oiseaux et animaux, etc. interviennent dans ces thérapeutiques », a-t-il dit, avant d’impliquer les membres de la communauté d’abord clanique autour des vaillants coutumiers lors des palabres, en vue de trouver des solutions, a-t-il ajouté.

Le Pr Mayambo exhorte les Leele en général et les autres bantus en particulier, à respecter la médecine traditionnelle, avant que ches derniers associent les devins, les guérisseurs ou des devins-guérisseurs, utilisateurs des matériels et produits appropriés dans ces thérapies, précédées des rites de guérison. Les pistes thérapeutiques y énumérées ne concernent pas seulement les Leele, mais tant d’autres peuples de la RDC pourquoi pas les africains, a conclu l’auteur.

ACP/Kayu/NiG/SGB/MMC