Accueil E-mail Téléphone ACP TV

Des militaires burkinabè interpellés pour complot contre l’État

Kinshasa, 15 janvier 2022 (ACP).- Un Conseil des ministres au Burkina Faso tenu jeudi a donné quelques détails sur une tentative de déstabilisation des institutions, ont indiqué vendredi des médias étrangers.

Le ministre des armées, Barthélémy Simporé, a souligné que pour les besoins de l’enquête des personnes civiles et militaires ont été mises en observation. Depuis lundi, elles seraient au moins une quinzaine à avoir été interpellées, dont deux officiers, et sept sous-officiers, un militaire du rang et cinq civils.

Ces interpellations font suite à la saisine du parquet du tribunal militaire d’Ouagadougou pour « des faits présumés de tentative de déstabilisation des institutions de l’Etat.

Cette tentative de déstabilisation est intervenue le 27 novembre 2021, ce jour-là, des centaines de Burkinabè étaient descendus dans la rue pour dénoncer l’incapacité du pouvoir à endiguer la violence djihadiste et réclamaient la démission du président Roch Marc Christian Kaboré.

Des violences avaient éclaté entre manifestants et forces de l’ordre faisant une dizaine de blessés. ACP/RNL/Cfm/SGB

Partagez via