Kongo Central : lancement de la campagne de déclaration libre et de paiement de l’impôt foncier

0
412

Matadi, 16 janvier 2022 (ACP).-  Le ministre provincial des Finances du Kongo Central, Pierre Kabangu Nsalambi a, au nom du gouverneur ad intérim de province, lancé officiellement, vendredi à Matadi, la campagne de déclaration libre et de paiement de l’impôt foncier et de l’impôt sur les revenus locatifs dans cette province pour l’exercice 2022.

Il a indiqué que la réussite de cette campagne dépend de l’adhésion massive et citoyenne des propriétaires des immeubles bâtis ou non bâtis et de la prise par la Direction générale des recettes du Kongo Central (DGR/KC) des dispositions intérieures et extérieures appropriées pour un meilleur encadrement susceptible de réaliser la mobilisation optimale des recettes.

Le ministre provincial des Finances a appelé les contribuables, personnes physiques ou morales, assujetties à l’impôt foncier et à l’impôt sur les revenus locatifs, à capitaliser cette déclaration libre et à s’acquitter de cette obligation citoyenne et patriotique afin de se mettre à l’abri d’éventuels désagréments lors du contrôle fiscal organisée par la DGR/KC.

Le directeur général de la DGR/KC, Julien Zamwangana, a noté, dans son allocution, que l’ordonnance-loi 18/004 du 13 mars 2018, qui fixe la nomenclature des impôts, droits, taxes et redevances des provinces, a repris l’impôt foncier et l’impôt sur les revenus locatifs parmi les actes générateurs des recettes dont leur maximisation accrue fait partie des objectifs de cette régie financière provinciale.

Julien Zamwangana a exhorté les autorités politico-administratives, les responsables des entreprises privées et publiques ainsi que tous les habitants du Kongo Central, propriétaires ou locataires, à s’acquitter de cette obligation.

Il a demandé aux cadres et agents de la DGR/KC commis à cette campagne, d’effectuer cette tâche dans la stricte observance des dispositions légales et réglementaires en la matière, tout en matérialisant sa vision axée sur la « fiscalisation de proximité », en vue d’une maximisation optimale des recettes.

Il en a appelé au sens élevé de patriotisme de la population pour qu’un accueil civique soit réservé aux agents de la DGR/KC qui passeront de porte à porte pour rappeler ce devoir salutaire pour la province.

ACP/C.L./NKV/Awa