Le couple Buloba, Marsques Mente, Dénis Ngonde honorés  comme pionniers de la musique chrétienne en RDC

0
178

Kinshasa,17 janvier 2022 (ACP).- La structure  chrétienne Dallo Ministries a décerné samedi des prix de mérite  à huit artistes-musiciens dont  le couple Joseph et Georgette Buloba,  Marsques Mente, Dénis Ngonde, Feza Shamamba, les frères Tsasa, Théthé Djunandeke et Charles Mombaya  à titre posthume, au cours d’une soirée de gala dénommée « Passons le baton », consacrée à la récompense des  anciens pasteurs et chanteurs chrétiens, au Fleuve Congo Hôtel, dans la commune de Gombe.

Prenant la parole son initiateur, le pasteur Rolland Dallo, a s’est déclaré satisfait de la première édition de cette activité, qui a eu pour but d’honorer les premières générations des serviteurs de Dieu congolais, considérés comme «  héros de la foi ».

 Sa création qui est partie du décès de son maitre, le Révérend Jacques Vernon, a un triple objectif, celui de rappeler au public l’existence d’un passé éloquent d’un ouvrier de la première heure, de les récompenser pour leur contribution à le proclamation de l’évangile de Christ ainsi que l d’encourager les générations futures à travailler d’arraches pieds pour être honorer  à leur tour, a-t-il expliqué.

Pour sélectionner les pionniers, l’organisation s’est basée sur les années après l’Indépendance, précisément entre 1965 et 1990, où il eut un grand mouvement de réveil évangélique et charismatique en RDC, qui continue à influencer l’église d’aujourd’hui, avec l’implication des figures remarquables, en pastoral comme en musique. Dans la catégorie des pasteurs, le public a assisté à la récompense de l’éveque Martin Mutyebele, Michel Kayembe, Dieudonné Sita Lwemba,   Hubert Miyimi et Ayidi Ni Abala à titre posthume etc.

Dans  sa réaction, le pasteur Hubert  Miyimi a remercié les organisateurs pour cette initiative qui d’après lui, va contribuer à l’avancement de l’œuvre Dieu avant de lancer un appel aux personnes de bonne volonté à la soutenir, vue qu’elle nécessite de moyens financiers importants pour chaque édition.

Cette activité modérée par le pasteur Athoms Mbuma  a été intercalée par des témoignages  de nominés sur leur parcours et des  séances d’interprétation des chansons des artistes honorés concernés par leurs autres collègues. ACP/Kayu/JFM