Nicolas Kazadi dévoile sa vision de rendre son ministère moderne, mobilisateur, et performant 

0
239

Kinshasa 17 janvier 2022 (ACP).- Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a clôturé samedi 15 janvier dernier à Moanda, dans la province du Kongo Central, en présence du vice- ministre O’Neige N’SELE, la retraite stratégique 2022, en dévoilant sa vision visant à rendre son ministère, moderne, mobilisateur et performant, afin d’accroître la mobilisation des recettes, améliorer la qualité de la dépense et promouvoir la transparence qui met un accent particulier sur la recevabilité, indique un communiqué de presse du ministère des Finances reçu dimanche à l’ACP.

La retraite stratégique 22022, précise la source, était organisée dans le but de faire le bilan des performances 2021 et définir les priorités de 2022. Cette rencontre a permis aux régies financières, la Direction générale des impôts (Dgi) ; la Direction générale des douanes et accises (Dgda) ; la Direction générale des recettes administratives, domaniales et de participation (Dgrad) ; à l’administration, au Cabinet du ministre ainsi qu’aux Structures rattachées au ministère des Finances, de faire un diagnostic approfondi des défis auxquels le Ministère fait face.

Dans son mot de clôture de cette première retraite stratégique, le ministre Nicolas Kazadi a indiqué que son objectif qui était entre autres, de faire un état des lieux des performances et défis de l’année 2021, définir les priorités stratégiques de l’année 2022 et développer la cohésion ainsi que l’esprit d’équipe au sein du Ministère des Finances ont été atteints.

 Il a fait savoir que l’atteinte d’une telle vision implique, à coup sûr, des engagements des parties prenantes, la mise en œuvre des réformes courageuses ainsi que la promotion de  l’éthique exemplaire dans le chef des uns et des autres. « Ce séminaire  de Moanda a été d’un apport considérable, car il permettra à toutes les composantes du ministère, d’être plus performantes en 2022 », a-t-il dit, tout en plaidant pour  la cohésion du groupe, l’esprit d’équipe, la collaboration,  l’image du ministère ainsi que de l’éthique au niveau individuel et collectif de tout le monde dans la réalisation des missions nous assignées.

Les priorités de l’année 2022

Pour plus de pragmatisme, le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, met en exergue la cohésion, le respect mutuel, la libéralisation de la parole, la tolérance, ainsi que la délégation du pouvoir au sein de son ministère, qui sont des valeurs intrinsèques que  tout le monde doit intérioriser, et mettre en pratique. En ce qui concerne les priorités pour l’année 2022, le ministre des Finances me »t en priorité la mobilisation des recettes publiques ; l’accroissement des recettes par les Régies financière, l’augmentation du nombre de contribuables et comptes fiscaux, l’accélération des réformes et des actions préconisées. ACP/Kayu/JFM