La journée internationale du câlin nécessaire pour raffermir les relations entre les gens

0
104

Kinshasa, 21 janvier 2022 (ACP).- La Journée internationale du câlin célébrée le 21 janvier de chaque année, constitue  une occasion  nécessaire pour rapprocher les personnes et raffermir leurs relations dans la perspective de garantir le vie commune  au sein de la société, a affirmé vendredi au cours d’un entretien avec l’ACP,  Solange Muntu, une actrice sociale.

Pour Mme Muntu qui encadre les enfants orphelins à la cité des pécheurs de Kinkole, dans la commune de la Nsele, les accolades, les bisous et les embrassades, ainsi que des échanges sincères et intimes contribuent à réunir les personnes et casser carrément les frontières entr’elles.

Elle a ajouté avoir tiré nombreuses expériences des enfants qu’elle encadre au sein de l’orphelinat ’’La Compassion’’.

« Souvent quand deux enfants se disputent et finissent par se bagarrer, je les mets ensemble et les appelle à se demander pardon en se saluant ou en s’embrassant. Curieusement, la colère se dissipe et les deux amis retrouvent le sourire », a affirmé cette actrice qui a reconnu que le câlin demeure une grande vertu qui détend les hommes.

« Pourvu que ce geste se fasse de bon cœur et surtout sans       arrière-pensée », a-t-elle poursuivi.

Dans un autre registre, les sources médiatiques consultées par l’ACP indiquent que cet événement international parti des Etats Unis d’Amérique depuis le 29 Mars 1986 sous la houlette du révérend Kevin Zaborney, vise à encourager les membres d’une famille ou des amis à se prendre quelques secondes dans les bras en signe de tendresse et d’affection. Cet acte est bon pour le moral et la santé dans notre monde marqué par diverses tensions et stress.

Instituée par les Nations Unies, cette Journée internationale demeure jusque-là peu connue en RDC, en proie à des crises multiformes.

ACP/Kayu/RNL/Cfm/NiG/MMC/TKM