La femme doit prendre conscience qu’elle peut faire le jeu politique en 2023,  soutient la LINELIT

0
122

Kinshasa, 23 Janvier 2022 (ACP).- Le président de la « Ligue nationale pour les élections libres et Transparentes (LINELIT) », Jérôme Bonso a,  au cours d’un échange le week-end  avec la presse, appelé les femmes de la République démocratique du Congo à prendre conscience qu’elles peuvent faire le jeu politique en 2023.

M.Bonso a souligné qu’aussi longtemps que la composante femme sera divisée et son pouvoir limité à étaler son pagne pour qu’un candidat marche dessus, à  essuyer  la sueur d’un politicien et à  continuer  à chanter des éloges au sein des partis politiques, l’objectif de sa  participation politique  ne sera pas atteint, avant d’insister que ces comportements constituent un frein à l’accès de la gent féminine aux postes décisionnels.

L’expert en matière électorale  a fait remarquer que  les résultats des élections se jouent en principe autour de deux composantes, à  savoir,  les femmes et Jeunesse.

Il a, pour ce faire, ajouter : « C’est la femme seule  qui doit décider sur l’augmentation du  taux de la participation  politique féminine  en RDC. Les femmes doivent prendre conscience qu’elles constituent une force, qu’elles ont une capacité de faire le jeu politique. Pour ça, elles doivent  vaincre leur complexe d’infériorité, les pesanteurs qui agissent sur elles et doivent cesser de croire que  l’homme est mieux outillé  pour occuper un poste de responsabilité en lieu et place de s’engager résolument dans les élections afin de les gagner.

ACP/CL/KMT/MNI