ASBL « Le Coq1 » encourage le Président Félix Tshisekedi à s’investir davantage dans le social

0
234

Kinshasa, 24 janvier 2022 (ACP).-  Le coordonnateur de l’Asbl « Le Coq1 », une organisation membre des Alliés de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS),  Marie-François Mutombo, a encouragé le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, à s’investir davantage dans le social et des projets de développement du pays, au cours d’une entrevue avec l’ACP, à l’occasion du troisième anniversaire de son investiture à la magistrature suprême.

Pour Marie-François Mutombo, l’amélioration du social passe par des initiatives telle que le parc agroindustriel de Bukanga Lonzo qui, estime-t-il, doit être dupliqué dans plusieurs sites stratégiques du pays, à l’instar de Kanyama Kasese du Service national, afin de favoriser l’autosuffisance alimentaire avec la production locale.

D’autres projets porteurs de croissance, dans les domaines notamment de la pêche, transports et voies de communication, infrastructures routières et les industries de transformations seront salvateurs pour les congolais des grandes agglomérations et de l’arrière pays, a-t-il dit, soulignant qu’avec un budget national évalué à 10 milliards de dollars américains, la RDC est bien partie pour réaliser des exploits.

Le coordonnateur de  Le Coq1 est revenu sur le programme des 100 jours, dont les projets constituaient une lueur d’espoir pour la résolution de quelques soucis de la population, particulièrement en ce qui concerne les logements sociaux, le désengorgement de la ville de Kinshasa avec la construction des sauts-de-mouton et la déserte en eau potable et en énergie électrique.

Il soutient la poursuite dudit programme en concomitance avec le projet Tshilejelu, qui évolue bien, malgré une certaine campagne pour saper les efforts fournis déjà et quelques ouvrages déjà réalisés.

Il a, en outre, salué quelques réalisations du régime notamment la gratuité de l’enseignement, le retour progressif de la paix dans l’Est du pays à la suite de la mise en place de l’état de siège, la mobilisation accrue des recettes de l’État, l’instauration graduelle de l’État de droit et la lutte contre la fraude, la corruption et le détournement des deniers publics.

«Le Coq1» est une organisation non gouvernementale qui lutte notamment contre les antivaleurs et la délinquance juvénile. Elle encadre et forme les jeunes et femmes à l’auto-prise en charge. Membre de la structure des Alliés de l’UDPS, cette organisation anime des séminaires et colloques sur les effets des stupéfiants sur l’avenir de la jeunesse et le développement du pays. ACP/