Motema Pembe surprend Lubumbashi Sport (2-1) mercredi à la LINAFOOT

0
128

Kinshasa, 26 janvier 2022 (ACP).- Le DC Motema Pembe de Kinshasa a surpris le FC Lubumbashi Sport de la ville cuprifère en l’emportant par 2-1, mercredi au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa, en match en retard de la 2ème journée du 27ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT).

Toute la première période s’est jouée sous la domination stérile de Motema Pembe, caractérisée par de nombreux ratés. Lubumbashi Sport a réagi par intermittence avec le bénéfice des deux actions de but les plus nettes mais mal exploitées. Sur ces deux séquences, Tshal Musans (42ème, 44ème) s’est illustré comme l’homme le plus dangereux qui, sur  deux  frappes tranchantes, a mis le gardien guinéen du club vert et blanc kinois, Nouhan Condé, en difficulté mais s’est déployé pour détourner la balle en corner.

Ainsi, la mi-temps surprend les deux équipes sur un nul vierge.

Likuta place les Faucons sur l’orbite

Au retour des vestiaires, les Immaculés reprennent sur le même rythme offensif et se butent souvent sur le bloc défensif des Kamikazes lushois, qui opèrent à 6 ou 7 joueurs. Sur ces entrefaites, quelque peu malchanceux, Jonathan Ikangalombo Kapela (60ème) voit la balle flirter la transversale avant d’aller dans le décor. Le même Ikangalombo (65ème) revient à la charge et dégaine une puissante frappe bien cadrée mais qui prend la direction de Mujinga Kasongo, le portier de Lubumbashi Sport, qui veille au grain.

Ce n’était qu’une partie remise car, les Faucons kinois trouvent le chemin des filets par le biais de William Likuta Lwezi (71ème), qui bat Mujinga Kasongo pour l’ouverture du score.

Tshal Musans répond à Likuta

Tous s’attendent à voir les Immaculés appuyer davantage sur l’accélérateur pour prendre plus de longueurs d’avance sur leurs adversaires. Il n’en sera rien du tout. Ce sont plutôt les rouge et blanc lushois, qui sortent la tête de l’eau avec à l’œuvre leur maître à jouer Tshal Musans (74ème), qui perfore les perches imaniennes.

A 1-1, la partie prend une autre tournure avec possibilité de se terminer sur cette note. Motema Pembe, qui n’avait pas encore dit son dernier mot le dira enfin grâce à Stévie Mundele Nganga (87ème), monté en cours de jeu, qui fera la différence. Ce qui permet aux Immaculés de l’emporter par 2-1 et de totaliser 24 en 12 sorties. Lubumbashi Sport compte 15 points pour 15 matches livrés.

Mundele Nganga « Homme du match »

L’avant-centre du DC Motema Pembe, Mundele Nganga, auteur du but de la victoire, a été élu Homme du match. Il a reçu un trophée, un bon de 10 cassiers de bière, une paire de bottines, un T-Chirt,  un képi et une écharpe.

Tshinkunku contraint Lupopo au partage (0-0)

L’US Tshinkunku de Kananga a contraint au partage le FC Saint Eloi Lupopo de Lubumbashi en lui imposant un nul vierge. Pas donc de sixième victoire de suite pour les Cheminots à l’occasion du match en retard de la 7ème journée du 27ème championnat national, mercredi au stade Frédéric Kibasa Maliba, à Lubumbashi.

Sans complexe mais trop exposés, les Corbeaux de Kananga ont encaissé et donné des coups. Tumba Tshimana s’est raté dans une double situation face à Yves Mukawa, le gardien de Lupopo, puis le sauvetage autoritaire de Lita Demani sur la ligne (16ème).

Le grand bonhomme de cette mi-temps c’est Merdy Massamba Kiesse dans un état de grâce époustouflant. Placé derrière les attaquants, le milieu des Cheminots a allumé la première mèche sur une frappe enroulée détournée par le gardien Lokutu de Tshinkunku (11ème). Massamba est à la baguette sur une magnifique action collective avec Alain Katerega mais Patou Kabangu loupe le cadre dans les 10 mètres (27ème). Les Cheminots ont du mal à approcher le cadre, Étienne Matiaba fait passer un frisson à la 54ème minute sur une reprise envoyée sur le petit filet extérieur de Mukawa. À l’opposé, Héritier Kasongo voit sa tentative repoussée devant le but (70ème).

Les noir et blanc étaient prêts d’un hold-up sur une occasion d’Étienne Matiaba (86ème), son tir piqué est mou. Le coach Jean-Claude Loboko de Tshinkunku confirme qu’il ne perd pas face aux grosses cylindrées du championnat national. ACP/JFM