Plaidoyer pour l’accélération de l’informatisation de l’ensemble du système douanier congolais

0
200

Kinshasa, 26 janvier 2022 (ACP).- M. Basile Mbumba, inspecteur et chef de division à la direction de la brigade de lutte contre la fraude à la Direction générale des douanes et accises (DGDA) a, au cours d’un entretien avec l’ACP, plaidé pour l’accélération de l’informatisation de l’ensemble du système douanier congolais.

Il a fait cette déclaration mercredi au cours d’un entretien avec l’ACP, en marge de la célébration de la journée internationale de la douane, placée cette année sous le thème : « L’accélération de la transformation numérique de la douane ».

L’inspecteur Mbumba, tout en reconnaissant le fait que la DGDA est membre accrédité à l’Organisation mondiale de la douane (OMD) et que la douane congolaise fonctionne suivant les textes et les normes exigées par l’OMD, plusieurs défis, par contre, restent à relever.

Parmi ces défis à relever par la DGDA, Basile Mbumba a cité, notamment l’étendue du territoire national.

« La République démocratique du Congo (RDC) est tellement vaste qu’à ce jour, certains coins du pays, la douane manuelle continue à être utilisée occasionnant ainsi un retard dans la transmission des informations et entraine une charge supplémentaire à la brigade de lutte contre la fraude », a-t-il souligné, avant de suggérer, au vu de la  complexité des services que regorgent la DGDA, la mise en place d’un système d’échange d’informations plus segmenté selon les attentes des différents départements.

Répondant à une question, l’Inspecteur Mbumba a fait savoir qu’accélérer la transformation numérique de la douane est une chose louable, mais dans le contexte actuel, il est impérieux de travailler sur le facteur humain qui reste la clé essentielle du développement de notre système douanier congolais.

« Au-delà du fait d’améliorer le système numérique, il faut également capter l’attention de l’homme qui est sensé exécuté cette transformation numérique en facteur motivation », a-t-il dit.

La RDC est membre de l’OMD depuis le 26 juillet 1972, rappelle-t-on.

ACP/ODM/OB/KJI/KMT/NMM