CAN 2022 : Gambie-Cameroun ou duel entre un néophyte et un vieux briscard en quarts de finale

0
103

Kinshasa, 28 janvier 2022 (ACP).- Les Scorpions de la Gambie croisent les Lions Indomptables du Cameroun, samedi, en match des quarts de finale de la 33ème coupe des nations (CAN).

Au premier regard pour un jugement de valeur les deux pays, de prime aborder, on ne peut que pointer le pays de Roger Milla comme favori.

Cela, d’autant plus que les Gambiens, classés 150ème sur le plan mondial, au tableau de bord de la Fédération internationale de football association (FIFA) n’ont aucune commune mesure avec les Lions Indomptables du Cameroun, pays organisateur, logé au 50ème rang mondial et surtout chargé de 5 brillantes étoiles enlevées en 1984, 1988, 2000, 2002 et en 2017 pour la dernière fois.

Le Cameroun, c’est aussi 2 finales perdues en 1986 et 2008 sans oublier la seule fois où ce pays, pays hôte du tournoi en 1972, a terminé 3ème.

Un début en puissance pour un apprenti sorcier

Bien plus encore, la Gambie, enclavé par le Sénégal, n’a pas un passé lointain dans le giron du football africain où elle n’est qu’à sa première participation  dans ce débat continental pour y  écrire pour la première fois son histoire dans un espace rempli de nombreux prédateurs très assoiffés comme jamais à la manière du Cameroun.

En groupe F, les petits Gambiens ont su dompter les Mourabitounes de la Mauritanie (1-0) avant de récidiver devant les Aigles de Carthage de la Tunisie (1-0).

Avec ce score, les Gambiens ont encore éjecté l’Eléphant (Sily) national de la Guinée.

C’est l’une de grosses surprises de cette compétition.

Pour un début d’histoire, c’est déjà bien parti pour la petite Gambie qui l’a si bien faite et ressemble à un apprenti sorcier, en bon néophyte, qui fait trembler la terre à son passage.

Cameroun : un vieux sorcier sans arguments

En face, se dresse les Lions Indomptables du Cameroun dont le seul nom a pignon sur rue sur le continent et fait souvent peur aux adversaires qu’ils croisent.

Mais, depuis le début de la course au titre le nom du Cameroun et ses Lions Indomptables sont bien présents mais ses résultats sont plus qu’inquiétants. Ils n’ont pas été convaincants devant le Burkina Faso (2-1), dubitatifs face au Cap Vert (1-1). En 8ème, devant les Comores bien diminués par la Covid-19 avant le match et sur le terrain l’exclusion d’un Cœlacanthe frappé d’un carton rouge, d’entrée de jeu, ont tenu bon avec un gardien de fortune, les Lions Indomptables n’ont rugi que deux fois difficilement. Ce qui n’a pas empêché les Insulaires de réduire la note sur une balle arrêtée.

A coup sûr, les Camerounais sont des vieux briscards mais ils doivent se méfier des Gambiens qui n’ont rien à perdre d’autant plus que le fait d’atteindre ce cap de la compétition est pour eux, un véritable exploit qui en appelle d’autres.

ACP/Kayu/RNL/Cfm/NIG/TKM/SGB/MMC