Equateur : sensibilisation des enseignants et des inspecteurs du niveau maternel à l’utilisation du PNEM

0
124

Mbandaka, 28 janvier 2022 (ACP).- Les enseignants et les inspecteurs, principalement de préscolaire, ont été sensibilisés à l’utilisation du Programme national de l’enseignement maternel (PNEM), au cours d’un atelier organisé jeudi au centre de formation des cadres de l’EPST à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur.

Cette sensibilisation, a déclaré à l’ACP Mme Joséphine Mabala Owani, inspecteur général adjoint en charge du Senafor Maternel en séjour à Mbandaka, s’inscrit dans le cadre du Projet d’amélioration de la qualité de l’éducation (PAQUE).

« C’est ainsi qu’elle a présenté les statistiques alarmantes de 6% des enfants qui fréquentent l’école maternelle dans notre pays et ce, contrairement au reste des pays du continent », a-t-elle dit.

Elle a en outre brossé l’historique du PNEM en RDC tout en précisant que ce dernier remonte en 1996 sous l’égide de l’UNESCO, affirmant sans ambages que l’école maternelle constitue la fondation dans notre système éducatif.

Le PNEM, poursuit-elle, comporte des innovations principales, à savoir : l’introduction des nouvelles activités (psychomotrices, promotion de la santé…), l’introduction des notions environnementales à travers la sous activité découverte, la transformation de sous activités (schéma corporel, orientation temporelle et structuration spatiale en activités psychomotrices) ainsi que le réaménagement de la grille horaire.

« A cet effet, les responsables provinciaux, inspecteurs, chefs d’établissements des écoles maternelles et enseignants sont concernés par l’activité sous examen », a-t-elle laissé entendre. ACP/Kayu/RNL/Cfm/NIG/TKM/SGB/MMC