Nécessité de renforcer la sécurité au quartier Mbaza-lemba

0
107

Kinshasa, 28 janvier 2021(ACP).- Le chef du quartier Mbaza-lemba, Amos Bokulutu Bofale, a exprimé vendredi, au cours d’un entretien avec l’ACP, la nécessité de renforcer la sécurité dans sa juridiction afin de lutter contre le banditisme urbain récurent, dans certaines avenues de cette contrée.

« Nous avons constaté une recrudescence des cas d’agression physiques et sexuelles, dans les rues, des cas de cambriolages et séquestrations ainsi que différentes formes de violences urbaines occasionnant parfois mort d’homme », a-t-il déclaré, indiquant que cette situation est en partie dû au manque d’électricité ainsi qu’à un faible effectif des éléments de la police.

Il a, à cet effet, qualifié cette situation de crise silencieuse, avant de plaider, d’une part, auprès des autorités tant municipales qu’urbaines pour que une solution efficace soit trouvée, et d’autre part, l’installation des sous-commissariats de la police pour dissuader ces inciviques.

Pour le chef du quartier, la prise en compte de son plaidoyer va permettre de traquer ces inciviques appelés « Kuluna » et contribuer à un climat serein permettant à la population de vaquer librement à ses occupations.

Par ailleurs, il compte cette année intensifier l’assainissement dans cette partie de la commune de Lemba par la mobilisation et la sensibilisation hebdomadaire de ses administrés à l’hygiène publique pour lutter contre l’insalubrité. Concernant le banditisme urbain, il compte intensifier les différentes réunions avec les jeunes, les parents ainsi que les notables du quartier pour trouver des solutions adéquates pouvant dénicher l’origine du phénomène Kuluna et d’inciter ses administrés à dénoncer ces Kulunas. ACP/Kayu/RNL/NiG/SGB/MMC/TKM