Un médecin nutritionniste déterminé à contribuer à la réduction des maladies métaboliques en RDC

0
187

Kinshasa, 01 février 2022 (ACP).- La présidente de l’ONG  « Lutte contre la malnutrition et les maladies métaboliques » (LUMAMET), le Dr Hortense Miandabu a affirmé mardi, au cours d’un entretien avec l’ACP, sa détermination à contribuer à la réduction des maladies métaboliques en RDC, en suggérant une alimentation équilibrée.

Selon ce médecin, la population congolaise fait face aux  maladies métaboliques telles que le diabète, l’hypertension, l’insuffisance rénale, la goutte et l’hypercholestérolémie qui sont souvent liées à la mauvaise alimentation et au stress qui rongent les organes internes du corps.

Pour remédier à ces maladies et pour favoriser le bon fonctionnement du système immunitaire, elle encourage une alimentation saine et variée qui comprend notamment des légumes, des fruits, des céréales complets, des ignames, des poissons ou de la viande sans graisse, des produits laitiers écrémés ou demi-écrémés. Elle recommande aussi une consommation modérée du sel et du sucre. Le Dr  Miandabu a fait savoir que sa structure de prise en charge nutritionnelle oriente les patients ayant besoin d’un régime particulier.

Elle a mis l’accent sur les activités de cette structure, notamment le dépistage précoce, des conférences et des ateliers dans le cadre de la sensibilisation aux maladies métaboliques précitées à l’intention de la population congolaise.

Hortense Miandabu vient d’être primée en janvier 2022 comme lauréate du Prix « Palme d’or panafricaine pour la nutrition et les maladies métaboliques ». Elle a travaillé au Programme national de nutrition (PRONANUT), à l’ONG « Université Caroline du Nord », au projet de recherche en matière de VIH et a été consultante à la polyclinique du parlement congolais.

Le Dr Miandabu est médecin nutritionniste exerçant à l’hôpital  « Médecin de nuit » de Kinshasa-Gombe et à l’hôpital Saint Raphaël dans la commune de Limete à Kinshasa. ACP/ZNG/Thd/MNI/KMT/NMM