FIFA : Fatma Samoura à Kinshasa pour enquêter sur Constant Omari et 2,5 millions de dollars

0
125

Kinshasa, 06 février 2022 (ACP).- La secrétaire générale de la Fédération internationale de football association (FIFA), Fatma Samoura, séjourne à Kinshasa depuis le mercredi 2 février pour enquêter sur les 2.500.000 $US, une somme octroyée à la Fédération congolaise de football association (FECOFA) depuis le début de la pandémie de la Covid-19 en mars 2020.

Selon FootRDC qui détient plusieurs sources, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a envoyé Fatma Samoura pour rencontrer quelques personnalités à la Présidence de la République pour déposer les pièces démontrant l’octroi, par la FIFA, d’une somme importante à la FECOFA depuis le début de la pandémie de la Covid-19, laquelle est estimée à 2.500.000 $US.

L’objectif pour Infantino et son équipe est non seulement de s’assurer que cet argent à servi aux fins de départ mais aussi de pousser la Présidence de la République à trouver une occasion de mener des investigations sur la gestion de « tout puissant » Constant Omari Selemani à l’égard du football congolais et mondial depuis sa démission en juin 2021.

Visite de courtoisie à la fédération

Le média en ligne indique que quelques dirigeants de la FECOFA qu’il a contactés ont rapporté que le mobile de la visite de Fatma Samoura était lié à la poursuite de l’organisation du tournoi scolaire panafricain. D’autres sources, sûres et proches de la fédération, lui ont confié une autre version : « Elle n’a pas accordé une minute à ce dossier du tournoi scolaire panafricain. Quand elle est arrivée au siège de la FECOFA pour une visite de courtoisie, jeudi, elle a à peine parlé du football féminin. » L’une des sources a estimé que c’est tout simplement parce que sur les 2.500.000 $US octroyés à la Fédération, une somme de 500.000 $US destinée au football féminin a été dépensée.

La Sénégalaise était accompagnée d’une dame, qui prenait des photos pour démontrer la précarité du football féminin, comme pour charger suffisamment Omari, conclu le média en ligne. ACP/