La ministre Catherine Katungu marquée par le travail abattu par les artistes du Nord-Kivu dans un contexte d’insécurité

0
125

Goma, 6 février 2022(ACP).- La ministre de la Culture, arts et patrimoines, Catherine Katungu Furaha, en séjour en ville de Goma dans le cadre du lancement des activités liées au Festival Amani, a vendredi reconnu le travail abattu par les artistes de la ville de Goma en particulier et ceux du Nord-Kivu en général, en dépit des difficultés liées  notamment à l’insécurité dans  cette partie de la RDC.

Elle a exprimé cette reconnaissance au terme des activités du panel sur la réglementation du secteur culture en RDC, qu’elle a dirigé à l’hôtel Serena de Goma à l’occasion de la 8ème édition du festival Amani.

La ministre Katungu s’est dit marquée par le dévouement et le sens de responsabilité démontré par les artistes de cette province, qui se préoccupent à véhiculer des messages de paix, de développement et beaucoup plus d’espoir à l’endroit des habitants. Elle a aussi affirmé avoir pris bonne note des problèmes que ces artistes, toutes catégories mélangées,  font fassent au quotidien.

Ces opérateurs culturels ont plaidé pour la création d’une passerelle entre eux et leur ministère de tutelle.

« En tant que Gouvernement, je ne peux réitère l’engagement du gouvernement de mettre la culture au centre de tout car la culture est transversale. Elle a besoin de contribuer à l’économie du pays.  Ça doit d’abord être organisé, être un endroit de développement », a assuré la Ministre Katungu avant de promettre son plaidoyer à exposer au Conseil de ministres autour de la politique culturelle.

Comprendre la Rumba congolaise comme patrimoine culturel

 Par ailleurs, la ministre Catherine Katungu Furaha et les membres de son panel, ont aussi accordé un temps de réflexion autour de la Rumba congolaise, au cours duquel, ils ont noté la nécessité d’adapter cette musique dans les autres secteurs de la vie, surtout « l’éthique de la Rumba congolaise » dans les autres domaines.

Elle a ainsi promis qu’un partenariat sera conçu pour la formation des agents afin de renforcer leurs capacités à vulgariser les programmes du gouvernement avec des termes de communication culturelles pour un partenariat durable et apaisé des acteurs œuvrant dans le secteur culture en RDC.   ACP/CL/KMT