Présentation du processus d’élaboration des indicateurs de gouvernance de la migration

0
169

Kinshasa, 8 février 2022 (ACP).- Le représentant pays de l’Organisation internationale pour la migration (OIM), Fabien Sambussy, a présenté aux membres du gouvernement, le processus d’élaboration des indicateurs de la gouvernance de la migration, lors d’une réunion mardi à Kinshasa, présidée par le vice- ministre des Affaires étrangères, Samy Adubango.

«La migration est inclue parmi les objectifs du programme de développement durable à l’horizon 2030 où plus ou moins 10 des 17 objectifs contiennent des cibles et des indicateurs directement liés à la migration ou à la mobilité», a indiqué dans son mot de circonstance, le vice-ministre des Affaires étrangères

Selon lui, l’inclusion de la migration dans l’agenda 2030 présente aux pays une série de nouveaux défis en matière de données sur la migration.

Tout en déplorant le fait que la RDC ne dispose pas des données fiables concernant la migration, Samy Adubango a insisté sur l’ultime préoccupation de saisir l’opportunité offerte par l’OIM de doter la RDC d’un outil qui va permettre au gouvernement ainsi qu’aux partenaires bi et multilatéraux de faire avancer les discussions sur la gouvernance des migrations.

Pour se faire,  il a souligné la nécessité d’une collaboration entre différents ministères impliqués dans cette problématique d’intérêt commun.

De son côté, le représentant pays de l’OIM, Fabien Sambussy,  a martelé sur le bien-fondé pour la RDC, de s’approprier ce feuilleton de la politique migratoire.

Les délégués des ministères sectoriels, à savoir : le Plan,  l’Intérieur, le Travail et prévoyance sociale, la Santé publique, les Affaires sociales, les Finances, le Genre et les Affaires foncières, l’Intégration régionale, les Droits humains et la Justice ont pris part à cette rencontre. ACP/