Kasaï Central : les VBG freinent le développement dans la région Du Grand Kasaï, estime le représentant résident de l’UNFPA en RDC

0
193

Kananga, 12 février 2022 (ACP).- Les violences sexuelles et celles basées sur le genre (VBG) ne sont pas de nature à favoriser le développement de la région du Grand Kasaï, a déploré le représentant résident du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) en RDC, le Dr. Eugène Kong Nyuy, dans son adresse à l’atelier de réflexion sur les VBG tenue dernièrement à Kananga, au Kasaï Central.

Il a réaffirmé l’engagement de cet organisme de l’ONU à accompagner la RDC en général et cette contrée en particulier dans la lutte engagée entre ce fléau.

Evoquant les conséquences des VBG sur la vie des survivantes au plan de leur bien-être physique, psychologique et spirituel, le Dr. Eugène Kong Nyuy a démontré l’impact négatif de ce fléau sur la violation des droits de l’Homme.

Il a appelé les justiciers et les élus du peuple à doter la RDC et l’espace du Grand Kasaï des lois coercitives, avant d’insister sur la mutualisation des efforts des uns et des autres pour une victoire finalement dans l’espace du Grand Kasaï. ACP/RNL/NMM/NIG