Kinshasa : le gouverneur Ngobila lance le projet de numérisation des contrats de bail

0
185

Kinshasa, 21 février 2022 (ACP).-Le gouverneur de la ville de Kinshasa,  Gentiny Ngobila Mbaka, a lancé, vendredi, à l’Hôtel de ville de Kinshasa, le projet des contrats de bail numérique entre propriétaire et locataire.

L’autorité urbaine a renseigné que la numérisation des contrats ou livrets de bail offre plusieurs avantages notamment l’identification et l’enregistrement des locataires et bailleurs sur toute l’étendue de la ville, en constituant une base des données pour la Ville.

« Le projet consiste à constituer une base de données permettant au service fiscal et financier de la ville de Kinshasa d’avoir, en temps réel, ce que le contribuable a payé. Ceci va limiter le phénomène de coulage des recettes », a fait savoir le gouverneur Ngobila.

Dans la pratique, a-t-il ajouté, la société « OKAB » qui a arraché ce marché, va doter la ville du matériel et logiciel nécessaires qui aideront les services d’habitat de 24 communes de Kinshasa à enregistrer par voie numérique, les contrats de bail ou les livrets de bail selon les cas.

A l’en croire, cette numérisation rencontre aussi l’esprit et la lettre de l’arrêté ministériel « n°00115 du 13 juillet 2021 » qui modifie celui du 11 décembre 2018 portant instauration d’un contrat de bail type et un livret de bail type en RD-Congo.

Pour le chef de l’exécutif provincial, la ville de Kinshasa a besoin de la participation de tous les kinois pour son développement et son décollage, affirmant que ces contrats de bail sont une source importante de réalisation des recettes, car les assujettis à l’impôt sur les revenus locatifs sont nombreux et s’ils s’acquittaient régulièrement de cet impôt, la ville disposerait des moyens de sa politique.

Face à l’impératif de maximiser ses recettes pour se doter de moyens de son développement, la ville de Kinshasa s’en va en campagne pour identifier et enregistrer les locataires et bailleurs en se servant de nouvelles technologies de l’information par l’utilisation des logiciels adaptés que son partenaire « OKAB » met à sa disposition, a-t-il expliqué.

Pour ce faire, des équipes déjà formées seront larguées d’abord dans la commune pilote de Gombe, pour ce travail.

Le gouverneur de la ville a, par ailleurs, invité les ses administrés à faire bon accueil aux agents affectés à ce projet qui se présenteront à leurs portes. ACP/Kayu/OB/MMC