Haut-Katanga : le district scout de Kasumbalesa appelé à lutter contre les antivaleurs

0
282

Kasumbalesa, 22 février 2022 (ACP).- Le commissaire provincial de l’association des scouts du Katanga, Jean-Baptiste Mubambe Kiwaya, chef Furet, a appelé le district scout de Kasumbalesa à lutter contre les antivaleurs et à apporter un changement positif au sein de la communauté par une éducation non-formelle des jeunes avec les compétences partagées. Il l’a fait dimanche à l’occasion de la cérémonie d’investiture et de renouvellement de serment du commissaire de district scout de Kasumbalesa.

A cet effet, il a rappelé l’objectif de la «vision 20-23», qui consiste à accroître les effectifs des membres jusqu’à atteindre au moins cent millions de jeunes épanouis à travers le monde d’ici à 2023, à former, à éduquer et à apprendre aux bénévoles adultes comment répondre aux problèmes de la communauté.

Exhortation à bannir les maltraitances des enfants

De son côté, le commissaire provincial en charge de la jeunesse, François Kabwe, a instruit les scouts et guides à mettre à l’abri la maltraitance des enfants dans le mouvement scout. « Il n’est plus question de maltraiter les enfants, il faut par contre repérer, prévenir, agir, dénoncer les maltraitances et protéger les enfants » a-t-il ajouté. Selon lui, beaucoup d’enfants  fuient le mouvement à cause de la maltraitance qui engendre la  méchanceté et la  rébellion.

Le commissaire François Kabwe a demandé aux dirigeants scouts du district de Kasumbalesa  de punir autrement en vue de respecter les droits des enfants et attirer les autres à intégrer le mouvement, promettant ainsi de sanctionner ceux qui iront à l’encontre de ces dispositions tout en précisant que le fait de siffler le rassemblement sous la pluie, d’imposer le menu,  de toucher à l’intimité de l’enfant constituent les actes de maltraitance. ACP/ODM/FMB/KMT/MNI