Non-respect du programme national de la langue maternelle dans l’enseignement de base à l’EPST Kwilu 1

0
107

Bandundu, 22 Fév. 2022 (ACP). – Le chef de là sous division provinciale de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) du Kwilu 1, Anselme Kiseme, a décrié mercredi le non-respect du programme national de la langue maternelle « Kikongo » dans sa juridiction, au cours d’un entretien avec l’ACP dans son bureau de travail, en marge de la journée internationale de la langue maternelle (JILM) pour l’édition 2022.

Il a indiqué que la JILM commémorée le 21 Février de chaque année, a toujours été  marquée par des activités organisées dans des écoles de la place telles que les petites devinettes, la dictée et la lecture en Kikongo, langue maternelle au Kwilu, néanmoins rien n’a été organisé cette année de suite de la Covid-19.

Le non-respect du programme de la langue maternelle est dû à l’immigration d’autres communautés dans la ville et est influencée par des écoles privées par complexe de supériorité, a-t-il indiqué.

M. Kiseme a sollicité l’implication des autorités compétentes en matière d’enseignement pour valoriser la langue maternelle en demandant de l’enseigner en priorité dans l’enseignement de base et aux parents d’encourager les enfants de s’imprégner de la langue maternelle dont le Kikongo. ACP/Kayu/OB/KJI