Le projet de développement des  145 territoires au menu d’échange entre Guy Loando et des investisseurs Coréens

0
431
Le Ministre d’Etat Guy Loando Mboyo avec la délégation d’investisseurs coréens

Kinshasa, 01 mars 2022 (ACP).- Le ministre d’Etat, ministre de l’Aménagement du territoire, Me Guy Loando Mboyo a échangé lundi dans son cabinet avec une délégation d’investisseurs coréens sur le projet de 145 territoires. Les hommes d’affaires Coréens ont rassuré au ministre d’Etat de leur détermination à accompagner la RDC dans la réalisation du gigantesque projet de développement à la base des 145 territoires.

Le ministre d’Etat Guy Loando qui s’est dit attiré par l’intérêt qu’accordent ces sud-coréens au développement de la RDC, a donné à ses interlocuteurs des informations nécessaires sur ledit projet et les a orienté vers  trois agences d’exécution qui sont en phase de sélection des sociétés devant matérialiser le projet sur terrain. Il s’agit de BCECO, CFFE et PNUD. « Les agences ont signé des contrats avec le gouvernement pour matérialiser le projet de 145 territoires. Elles doivent commencer à sélectionner les compagnies d’exécution. Il serait mieux pour vous d’entrer en contact avec ces agences et nous sommes là pour vous accompagner. C’est à vous de voir le volet du projet qui vous intéresse et nous allons vous orienter », a expliqué Me Guy Loando Mboyo.

En sus du projet de développement à la base de 145 territoires, le ministre d’Etat en charge de l’Aménagement du territoire a fait savoir aux investisseurs Coréens que son ministère a aligné  plusieurs projets  de développement. « J’ai demandé à la délégation du consortium d’entreprises coréennes de prendre langue avec l’Agence Nationale de l’Aménagement du territoire (ANAT) qui mettra à leur disposition tous les supports nécessaires », a-t- dit. Le président du consortium d’entreprises coréennes s’est dit satisfait au terme de cette séance de travail : « nous avons entendu l’appel et le vouloir du Chef de l’Etat pour le développement de 145 territoires et nous sommes venus avec des personnes attitrées,  des compagnies capables d’appuyer financièrement et techniquement ce projet. Je suis réellement satisfait d’avoir eu des informations fiables pour l’exécution de ce projet et nous allons nous y mettre pour voir comment nous pouvons démarrer», a-t-il rassuré.  ACP/