Panne de la troisième turbine restée en service à la centrale hydroélectrique de Lubilanji 1

0
109

Mbuji-Mayi, 07 mars 2022 (ACP).- La troisième turbine, la L12, restée seule en service parmi les trois opérationnelles à la centrale hydroélectrique de la Lubilanji 1, est tombée aussi en panne comme les deux autres, a appris vendredi, l’ACP d’une source proche de la société Energie du Kasaï (ENERKA).

Selon la source, la panne est due à un court-circuit qui a endommagé la bobine. Une équipe des techniciens est déjà à pied d’œuvre sur le lieu en vue de la remise rapide en service de ces turbines.

La panne de cette machine a causé l’arrêt de l’usine de production de la société minière de Bakwanga (MIBA), située au polygone minier de cette entreprise du Portefeuille de la RDC et propriétaire de trois unités de production de l’énergie électrique au Kasaï Oriental notamment les centrales hydroélectriques de la Lubilanji 1 et 2 ainsi que celle de Tshiala, ENERKA étant une filiale chargée de la commercialisation du courant électrique auprès des tiers et de la gestion de ces centrales, renseigne-t-on.

L’arrêt de cette machine a plongé la ville de Mbujimayi, chef-lieu de cette partie du territoire national, dans une obscurité la plus totale, impactant ainsi négativement sur la vie socio-économique de cette métropole, dans la mesure où les Petites et moyennes entreprises (PME) telles que les chambres froides, les boulangeries et autres unités de production de biens et de services alimentées par le courant électrique éprouvent des difficultés pour leur fonctionnement.

Dans une déclaration à la presse, la cellule de communication de la MIBA fait savoir que depuis la reprise des activités de production réactivée par l’actuel comité directeur avec en tête Lukusa Mudiayi, il n’y a qu’une seule usine de traitement « laverie de Disele » qui fonctionne.

Suite à cette nouvelle panne d’électricité, l’usine est à l’arrêt, au moment où les dirigeants de l’entreprise disent avoir abattu des efforts considérables notamment pour la prise en charge des pensionnés par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), à la base de la paix sociale qui caractérise la MIBA, selon la cellule de communication. ACP/ ACP/Kayu/OB/JFM/SGB/ MMC