Engagement à l’UNIKIN pour l’implémentation du système LMD

0
283

Kinshasa, 09 mars 2022(ACP).-Les participants au premier atelier de formation sur le système Licence-Master-Doctorat (LMD) organisé du 07 au 09 mars 2022 dans la salle des promotions Mgr Luc Gillon, à l’UNIKIN, se sont engagés à la clôture de ces assises mercredi, à travailler pour l’implémentation de système LMD dans toutes les facultés.

Sur 12 facultés de l’UNIKIN, quatre facultés sont déjà dans cet arrimage depuis plusieurs années. Il s’agit des facultés des sciences, des sciences agronomiques, de polytechnique et des sciences pharmaceutiques.

Les doyens et vice-doyens des facultés, les chefs de départements, les chefs des services et des enseignants ainsi que les délégués des étudiants, participants à cet atelier,  ont également, souligné la nécessité de réunir tous les outils susceptibles à gérer, enseigner, apprendre et à professionnaliser autrement comme l’exige le système LMD.

Ils ont suivi et échangé pendant six jours autour de six thématiques axées sur les fondamentaux juridiques et pédagogiques du système LMD, les exigences curriculaires de LMD, la préparation et description des unités  des enseignements, les méthodes pédagogiques et innovantes de ce processus de Bologne, l’introduction pédagogique des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) selon LMD, l’évolution des apprentissages et des enseignements.

Les participants ont passé en revue l’état de différents laboratoires, ateliers et infrastructures disponibles capables de favoriser la réussite de système légal auquel la RDC s’est engagée dans la loi cadre de 2014.

Digitalisation de tous les services

Le recteur de l’UNIKIN, le Pr Jean-Marie Kayembe Ntumba qui a clôturé cet atelier ouvert par le ministre de l’ESU Muhindo Nzangi, et organisé sous le patronage de ce dernier, a salué la qualité des interventions des experts de la Commission permanente des études (CPE) et des échanges permettant la digitalisation de tous les services académiques, administratif, financiers et administratif.

«Cette digitalisation permettra ainsi l’arrimage dans toutes les facultés », a-t-il assuré.

Le recteur Kayembe a également, invité les participants à s’approprier les résolutions prises à l’issue de ces assises et les restituer dans leurs facultés et entités respectives pour la mise en œuvre de cette réforme.

L’UNIKIN doit jouer son rôle de fille aînée des universités de la RDC pour attirer d’autres institutions universitaires, a-t-il dit, avant d’appeler à une synergie du travail avec les membres du comité de gestion dans cette mise en œuvre de réforme en vue de matérialiser la vision du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi et celle du gouvernement. Il a enfin, remis des brevets aux participants.

ACP/JFM