COVID-19 : Le gouvernement insiste sous l’impulsion du Président de la République Félix Tshisekedi sur la poursuite de la sensibilisation au respect des gestes barrières

0
394

Kinshasa, 10 mars 2022(ACP).- Le gouvernement a insisté sur la poursuite de la sensibilisation au respect des gestes barrières afin de se protéger et se prémunir contre les vagues éventuelles, au cours de la 43ème réunion du Conseil des ministres présidée vendredi dernier, par visioconférence,  par le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Le gouvernement l’a décidé, après avoir pris acte de la situation liée à l’épidémie à Covid-19 en République Démocratique du Congo, présentée par le ministre de la Santé, qui a également insisté sur la nécessité de poursuivre cette sensibilisation, nonobstant la consolidation de la tendance à la baisse des cas de Coronavirus rapportés au cours de la dernière semaine.

Le ministre de la Communication et médias, porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe, qui l’a indiqué dans son compte rend, a également fait savoir que  le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a aussi informé le Conseil de quelques priorités stratégiques mises en œuvre pour booster la vaccination qui évolue bien dans 15 des 26 provinces.

Toutefois, pour le gouvernement, le plus grand défi reste l’augmentation du taux de vaccination.

Le ministre a, par ailleurs,  fait le point sur l’état défectueux des infrastructures sanitaires dans les provinces sous état de siège.

« Détruites par les groupes armés, ces infrastructures nécessitent réhabilitation et/ou reconstruction. Les états de besoins élaborés par les Directions Provinciales de Santé de l’Ituri et du Nord-Kivu visent 111 centres de santé et 1 hôpital général de référence », a-t-il dit.

Au regard de l’évolution de la pandémie de Covid-19 dans le pays, le gouvernement, rappelle-t-on, a décidé le 14 février de lever le couvre-feu décrété en RDC en décembre 2020 pour lutter contre la propagation du coronavirus, sauf pour les provinces sous état de siège, à savoir le Nord-Kivu et l’Ituri.

Le gouvernement a décidé aussi « la suppression de test Covid-19 à l’entrée du territoire national pour tout voyageur complètement vacciné » ainsi que pour tout voyageur des vols domestiques.

« La levée du couvre-feu ne signifie nullement la fin de la pandémie dans le pays », avait insisté le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya qui avait averti que le risque de connaitre une cinquième vague de Covid-19 est réel au regard de « la saisonnalité » observée ces deux dernières années.

Il avait  rappelé que le port obligatoire et correct de masque était de « stricte application » dans les lieux de travail, les écoles, les universités, les lieux de culte et de commerce, les banques, les lieux de déroulement des activités sportives, les hôpitaux, dans le transport en commun, les restaurants, les établissements d’hébergement ainsi que les édifices publics. ACP/Lys