La méritocratie : condition primordiale de la participation de la femme au développement durable de la RDC

0
260

Kinshasa, 13 mars 2022 (ACP).- La méritocratie doit passer avant toute autre condition pour permettre aux femmes de relever les défis et de participer au développement durable de la RDC, a affirmé samedi, Mme Eliane Potopoto Kitani, directrice générale adjointe du service d’assistance et d’encadrement de l’exploitation minière artisanale et à petite échelle (SAEMAPE), au cours d’un entretien avec l’ACP.

Mme Potopto qui s’exprimait en marge de la journée internationale de la femme, célébrée le 08 mars de chaque année, a, en outre affirmé que la femme dispose des capacités physiques et intellectuelles lui permettant d’exécuter les mêmes tâches que l’homme. Ainsi, a-t-elle poursuivi, celle-ci doit s’opposer à la persistance des actes discriminatoires entre les deux sexes dans les milieux socioprofessionnels.

Pour la DG ai du SAEMAPE, un service spécialisé du ministère des mines, la femme doit aussi prendre conscience que personne ne fera son bonheur mais se soutenir pour franchir les obstacles qui retardent leur émergence.

Retenons que Mme Eliane Potopoto est cadre au sein du parti politique « Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) », section du district de la Lukunga. Elle a exercé plusieurs fonctions à ce parti politique notamment, secrétaire exécutif national chargée de mobilisation, animation et encadrement, ainsi que secrétaire exécutif national de la ligue des jeunes en chargé des finances et du budget. ACP/C.L./NKV/KAF