LINAFOOT : l’ADFCO envisage de rencontrer le ministre des Sports pour leurs préoccupations sur le championnat national

0
227

Kinshasa, 17 mars 2022 (ACP).- Les membres de l’Association des dirigeants des clubs de football de la RDC (ADFCO) ont décidé de rencontrer le ministre des Sports et Loisirs, Serge Chembo Nkonde, pour lui faire part de leurs préoccupations  concernant le championnat national, a déclaré mercredi à la presse le secrétaire général de cette structure, Me Guy Mafuta Kabongo, à l’issue de la réunion tenue le même jour à Béatrice Hôtel, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa.

Supputation autour de la poursuite ou non du championnat

« Comme on le sait, le championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) Ligue 1 est en arrêt depuis plusieurs semaines pour raison d’absence de paiement de titres de voyage tel que le gouvernement l’avait fait. Nous avons résolu de nous adresser aux autorités. Ces titres de voyage sont une décision du gouvernement mais c’est pour nous un droit acquis sur lequel nous ne pouvons pas revenir », a-t-il indiqué en épinglant un certain montage financier sur cette intervention gouvernementale.

« Nous estimons qu’il faut repenser le montage financier et voir comment il est fait. Pour l’ensemble, l’ADFCO souhaite que les clubs soient subventionnés pour que chacun ait une ligne budgétaire ou une enveloppe pour que chacun puisse s’organiser par rapport aux différents déplacements à effectuer », a préconisé Guy Mafuta non sans émettre quelques inquiétudes.

« A ce stade, nous sommes conscients que le calendrier tel que l’exige les normes de la Fédération internationale de football association (FIFA) ne sera pas respecté vu le temps qui reste jusqu’au 31 mai, date prévue pour la fin officielle de la saison sportive. La question est de savoir s’il faut reprendre ou pas le championnat. Même si on reprend, rien ne garantit qu’on s’évitera un autre arrêt du fait qu’on ne sait pas si le transporteur habituel va revenir aux bons sentiments. Face à ces incertitudes, l’ADFCO préfère s’en remettre à l’autorité de tutelle pour lui soumettre ses observations et analyses afin de permettre aux décideurs de prendre des décisions qui s’imposent en faveur du football congolais », a fait remarquer le secrétaire général de l’ADFCO, qui a aussi brossé de façon succincte les deux autres points débattus lors de cette réunion à savoir : la préparation du match aller des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde, Qatar 2022, prévu le vendredi 25 mars prochain à Kinshasa et la participation de l’Association des dirigeants des clubs à la révisitation des textes et statuts de la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

L’ADFCO et son implication dans la préparation des barrages aller

Au sujet du choc entre Congolais et Marocains, l’ADFCO estime qu’en tant qu’encadreurs de longues dates de ces joueurs, qui défendront les couleurs nationales et partenaires des instances sportives du pays, elle a un petit mot à dire pour motiver davantage les joueurs d’autant plus que cela va pour l’honneur des Congolais et du pays.

Pour ce qui est du point relatif à la révisitation des textes et statuts de la FECOFA, l’ADFCO envisage de créer une commission pour centraliser dans un même document tout ce que ses différents membres ont déjà fait dans ce contexte. ACP/ODM/RNL/NKV/TKM/MNI/MMC