Les conflits coutumiers en  territoire de Katanda au centre d’une concertation au Kasaï Oriental

0
267

Mbujimayi, 20 mars 2022 (ACP).- Les conflits de pouvoirs coutumiers dans les groupements de Bakwa  Bowa et de Bena  Kabindi, secteur de Nsangu en territoire de Katanda, a été autour d’une concertation entre la gouverneure intérimaire du Kasaï Oriental Jeannette Longa Muswamba et l’administrateur de territoire, au cours d’une séance de travail que l’autorité provinciale a présidé en fin de semaine au gouvernorat de province.

Au sortir de cette entrevue, l’administrateur de territoire de Katanda, Pascal Kazadi Mudimba, a déclaré à l’ACP que sa délégation composée du chef de secteur de Nsangu, des chefs coutumiers de Bakwa Bowa et de Bena Kabindi accompagnés des notables, est allé faire part à l’autorité provinciale de la situation qui prévaut dans sa juridiction, causée notamment par les désordres dus aux conflits de pouvoirs coutumiers.

A l’en croire, les différents prétendants au pouvoir coutumier détiennent chacun, des documents de reconnaissance du ministère de tutelle. Cette dernière  étant ainsi à l’origine des conflits de pouvoirs coutumiers dans les groupements concernés  alors que ce pouvoir est par principe une émanation des familles régnantes  en vue d’une paix durable.

Pascal Kazadi a précisé qu’aucune conclusion n’a été trouvée pour maintenir la paix sociale dans ces entités rurales. Toutefois l’autorité publique se dit très préoccupée par ces conflits entretenus dans bien de cas par des personnes en mal de repositionnement notamment dans le monde politique.

La gouverneure intérimaire a fustigé le fait que le climat de tension récurrente engendre des conflits qui débouchent sur le déplacement des populations sans abris. Un appel au calme a été lancé à ce sujet et des sanctions ont été promises aux récalcitrants téméraires.

ACP/CL/KJI/KMT/LYS