Nord-Kivu : le maire de Rubavu Ildefonse Kambogo  en visite de travail  à Goma  

0
344

Goma, 20 mars 2022 (ACP). – Le commissaire supérieur  principal François Kabeya Makosa a échangé  vendredi dernier  à l’hôtel Linda à Goma,  avec son  homologue du district de  Rubavu au Rwanda, Ildéphonse Kambogo, ainsi que sa suite dans le cadre d’une rencontre de convivialité et de partage d’expériences visant un bon voisinage.

Le maire de Goma et celui de Rubavu  étaient entourés des acteurs socio-administratifs et économiques de deux villes frontalières, indique-t-on.

François Kabeya Makosa  a, dans  son mot d’accueil, souligné que cette rencontre bilatérale, la première du genre depuis l’avènement de l’état de siège en province du Nord –Kivu, est  tenue sur demande du maire de Rubavu  dans le cadre de la promotion des bonnes relations et bon voisinage entre leurs entités respectives et la

bonne gestion des frontières tant souhaitée par  le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et le Président du Paul Kagame du Rwanda.

 « L’occasion est donc offerte aux délégations de nos deux villes très rapprochées géographiquement et socialement de se souder les coudes pour la paix et la sécurité, socles du développement de la Région des Grands Lacs », a-t-il fait savoir.

L’autorité urbaine de Goma  a, à cet effet, rassuré  son homologue  de Rubavu de transmettre à la hiérarchie pour compétence, les grandes décisions qui seront prises lors de cette séance d’échange.  «  Elles sont les bienvenues et seront mises en œuvre pour l’intérêt de nos populations obligées à vivre ensemble », a encore repété le maire de Goma.

Le maire du district de Rubavu a réitéré son souhait ardent de collaboration franche de ces deux villes pour une gestion efficace des frontières, car, a-t-il estimé, elles partagent  multiples événements et l’histoire montre qu’elles ont beaucoup de choses à faire ensemble. Il  a terminé son propos en invitant le maire de Goma  à faire autant à Rubavu pour débattre des sujets pouvant cimenter les bonnes relations entre  les deux villes et  leurs habitants.

Intervention de Mme Brigitte Kisuba

Mme Brigitte Kisuba, présidente d’un consortium d’associations des petits commercants  frontaliers, a, à travers son exposé, apprécié à juste titre, la relation entre les deux maires, raison de leurs petites affaires frontalières qui font vivre plus d’une famille de part et d’autres de la limite et font des entrées au trésor public dans les deux entités.

Elle a aussi salué l’attitude des deux maires en période de la pandémie de Covid-19, en dépit de  la faillite des affaires, affirmant  qu’ils ont été coopératifs pour faire traverser les marchandises sans la traversée de personnes. Toutefois, elle a fustigé le comportement affiché par les fournisseurs Rwandais qui s’érigent en détaillants ;

les commissionnaires qui ouvrent des dépôts loin du marché Kahembe et ne payent pas les taxes de l’assainissement, mettant à mal les petits commerces frontaliers.

                                            Climat des affaires

Prenant la parole, Dieudonné Mabete Niyonsaba, président de la Fédération des secteurs privés (PSF Rubavu), a dit que cette rencontre doit servir à créer un climat de confiance entre  les deux villes Rubavu et Goma pour la bonne marche de Business. Il en a profité pour inviter les commerçants de Goma  à  investir  au Randa  où il n’y a pas de visa aux africains et où le registre de commerce s’octroie en une

journée.

Les jeunes faisant parti, la ville de Goma est touristique et par  conséquent regorge une jeunesse cosmopolite, a indiqué le président de leur conseil  Claude Rugo Bizimungu.

La jeunesse contribue dans la cohésion sociale et dans le maintien de la paix et la sécurité. Claude Rugo a souhaité voir les deux maires continuer sous cette lancée.

Les intervenants du côté société civile de deux villes ont plaidé pour une consolidation sociale et la cohabitation pacifique : « enterons la hache de guerre et visons la paix, la sécurité et la prospérité des affaires. Rendons-nous mutuellement visite et dégustons nos différentes gammes de bières dans la sérénité », avait souhaité Clément Mwongereza, président de la société civile de Rubavu.

Enfin, Emmanuel Blaise Harerimana, directeur de la planification, du contrôle et de l’évaluation au district de Rubavu, a annoncé la tenue  en Août prochain à Rubavu des assises de la 10ème Assemblée pour les Grands Lacs dont le thème : « Vivre ensemble au tour du lac, 10 ans après ». Il a convié les acteurs de Goma à cette semaine d’activités intenses telles que les culturelles, les sports de masse, les travaux communautaires, le football au stade Muganda.   ACP/CL/KJI/KMT/LYS