Kinshasa : Conscientisation des femmes du MLC sur l’autonomisation et les changements climatiques

0
134

Kinshasa, 23 Mars 2022 (ACP). – Les femmes du Mouvement de la libération du Congo (LINAF/MLC) ont été conscientisées le week-end lors d’une matinée politique au siège de l’interfédéral du parti dans la commune de Kasa-Vubu sur l’autonomisation et les changements climatiques dans le cadre de la commémoration du mois de la femme, célébrée le 8 mars de chaque année.

Mme Bernadette Nkoy Mafuta, présidente de la « LINAF » a pour sa part rappelé le thème international axé sur la “Réalisation de l’égalité du genre et l’avancement de toutes les femmes et les filles dans le contexte politique et programmes relatifs aux changements climatiques et à la réduction des risques environnementaux et des risques des catastrophes”.

Pour elle, le 08 mars de chaque année, l’humanité rend hommage aux femmes qui se sont battues pour obtenir la Journée internationale des droits des femmes, avant de marteler que ces dernières doivent jouer un rôle important dans le monde en général, et en République Démocratique du Congo (RDC) en particulier.

Mme Nkoy a, à cet effet, souligné que l’exemple du drame du marché de Matadi Kibala où la majorité des femmes ont perdu la vie parce qu’elles tiennent l’économie informelle du pays.

En outre, la présidente de la « LINAF » a insisté sur le fait que la journée du 08 mars ne doit pas toujours être considérée comme étant une journée de fête, du port de pagne et de danse, mais plutôt le jour où toutes les femmes doivent prendre conscience de ce qu’elles doivent faire.

Lutte pour l’obtention de la parité

Nous avons lutté pour obtenir la parité. Nous allons nous préparer afin que nous soyons plus nombreuses à compétir aux différents postes de responsabilité, a-t-elle laissé attendre.

D’où, le souci de son département de projeter dans les jours qui suivent, l’organisation des formations sur le renforcement des capacités des femmes du MLC et des partis et associations alliés. Ces formations vont préparer également les candidates aux prochaines échéances électorales.

Plaidoyer pour l’autonomisation des femmes du MLC

Mme Denise Vila Malanda, vice-présidente chargée de la mobilisation, implantation et opération, s’est penchée sur le thème national : « Promouvoir l’autonomisation des femmes et des filles ainsi que l’égalité des sexes dans le contexte de lutte contre le réchauffement climatique et de réduction des risques de catastrophe », elle a mis un accent particulier sur l’autonomisation des femmes et des filles.

D’après elle, les femmes en RDC sont toujours dépendantes. Pourtant, elles doivent devenir autonomes pour leur bien-être, car le thème national est une interpellation pour la femme congolaise que nous sommes, a-t-elle averti, regrettant le fait qu’aujourd’hui, les jeunes filles congolaises se livrent à des comportements indignes qui ternissent leur réputation.

A ce sujet, Mme Vila les a encouragées à s’autonomiser pour leur épanouissement. « Plus on est autonome, plus on est développée. Pour ce faire, tu apporteras aussi le développement non seulement à ta communauté ou à ton milieu de résidence, mais aussi à ton propre pays. Nous devons être autonomes pour que demain, nous soyons en mode d’égalité de sexe », a-t-elle conseillé.

Lutter contre les changements climatiques

A son tour, la vice-présidente de la « LINAF » en charge du Genre, famille et enfant, Annie Bolele a développé le concept des changements climatiques, une lutte dans laquelle la femme doit prendre une part active.

Mme Bolele a souligné que les changements climatiques sont causés par les travaux de l’homme, notamment à travers la pollution de l’air par les grandes industries. Cette pollution a bouleversé les conditions atmosphériques par la production de gaz à effet de serre. Néanmoins, a-t-elle fait savoir, la même pollution est également causée par le feu de brousse occasionné par les femmes.

D’où, l’invitation aux femmes d’éviter les cultures sur brûlis et de cultiver chacune un petit arbre dans son environnement. A ce sujet, des formations adéquates seront organisées en faveur des femmes du MLC pour accroître leurs connaissances.

Pour rappel, des milliers des femmes appartenant aux différentes ligues et associations qui font la force de la « LINAF » et quelques représentants du MLC venus de la diaspora, ont pris part à cette manifestation, sans oublier des exposés qui ont cadrés avec le thème national retenu pour l’édition 2022. ACP/Kayu/OB/KJI/KMT/KAF